Bulletin de veille: la formation aux compétences informationnelles

Ce bulletin de veille porte sur la formation aux compétences informationnelles et recense les articles provenant des alertes des bases de données Library and Information Science Source (LISS) et Taylor and Francis. Les articles sélectionnés traitent des sujets suivants : les théories et pratiques en éducation, les technologies et les outils du Web, les MOOC, les tutoriels et la bande dessinée en formation.

Dans la littérature, il semble se dessiner une tendance vers la création et la conception de formations documentaires universitaires en ligne.

Théories et pratiques en éducation et formation documentaire

Bladek et Okamoto (2014) fournissent un aperçu des théories actuelles en éducation et de leurs applications pratiques en formation documentaire dispensée aux étudiants de première année universitaire, issus de la génération du « millénaire ». Les théories qui s’avèrent les plus efficaces auprès de cette clientèle sont celles sur les styles d’apprentissage, l’apprentissage par l’action, l’apprentissage par l’analogie, l’apprentissage collaboratif et l’utilisation de la technologie dans l’apprentissage. Selon les auteures, la connaissance des modes d’apprentissage des étudiants doit faire partie des compétences pédagogiques des bibliothécaires formateurs.

Ostenson (2014) revisite l’utilisation de l’aide-mémoire comme approche pédagogique pour former les étudiants à l’évaluation critique de l’information. L’auteur propose des stratégies pédagogiques regroupées sous trois grands concepts : contextualisation (contextualizing), recherche (sourcing) et confirmation / évaluation (corroborating).

Rapchak et Behary (2013) abordent quant à eux, la conception d’un cours de formation documentaire en ligne pour les adultes, basée sur les théories de l’apprentissage des adultes et sur les concepts en andragogie.

Technologies et outils du Web en formation documentaire

Deux articles traitent de l’utilisation des guides par sujet ou par discipline (subject guides) en formation documentaire. Mallon (2013) explique d’abord brièvement comment le connectivisme, théorie basée sur l’apport des nouvelles technologies, offre la possibilité aux bibliothécaires de travailler en mode collaboratif avec les étudiants lors des formations documentaires. L’auteure décrit ensuite comment, après avoir reçu une formation et complété des exercices, les étudiants ont été invités à collaborer à la création d’un guide par sujet pour le cours American Writers I. Le connectivisme, en alliant collaboration et création, fournit aux formateurs une approche qui permet de favoriser le développement des apprentissages. Le plan de formation et les instructions données pour la création du guide par sujet sont fournis en annexes.

Leighton et May (2013) présentent les résultats d’une enquête auprès des étudiants du cours International Business Law sur les avantages qu’offre l’utilisation, en formation documentaire, d’un guide par sujet combiné à une page de cours. Une avenue intéressante à explorer pour promouvoir des ressources ciblées pour un cours en particulier.

Magnuson (2013) rapporte que l’utilisation des outils du Web 2.0 en formation documentaire favorise le développement d’habiletés en recherche d’information. Chaque outil collaboratif choisi par l’auteure dans l’expérience pratique est associé à une activité pédagogique elle-même basée sur les normes et indicateurs des compétences informationnelles de l’ACRL. Selon Magnuson, la sélection adéquate de l’outil du Web 2.0 est la clé de la réussite de la formation. La combinaison des outils et des normes de l’ACRL facilite l’évaluation des apprentissages.

MOOC et bibliothèques

Ces dernières années et très récemment au Québec, le milieu de l’éducation a vu naître les MOOC (massive online open courses), cours en ligne ouvert à un grand nombre de participants. Dans leur article respectif, Barnes (2013) et Gore (2014) dressent un portrait des défis qui attendent les bibliothèques et le rôle que doivent jouer les bibliothécaires dans ce type de cours.

Barnes (2013) soulève la question de la présence ou de l’absence des bibliothécaires dans ce type de formation. Les pratiques récentes aux États-Unis démontrent toutefois que le respect du droit d’auteur, la promotion des publications en accès libre et l’utilisation des publications en abonnements par des utilisateurs géographiquement dispersés sont quelques-uns des éléments où l’expertise du bibliothécaire pourrait s’avérer utile. En plus de ces questions, Gore (2014) explique que le rôle du bibliothécaire devrait être celui de médiateur de l’information et souligne le défi important que posent les niveaux très divergents de compétences informationnelles des étudiants inscrits à ces cours.

Tutoriels et autoformations en ligne

Selon Georgas (2014) les sessions d’introduction aux services et ressources des bibliothèques sont nécessaires, mais chronophages. Pour cette raison, la Brooklyn College Library a développé et mise en œuvre à l’aide de la plateforme en accès libre Sakai, un programme de formation Web sous forme de questionnaire intitulé Library’s Online Orientation Program (LOOP). L’auteure présente toutes les étapes de la mise en œuvre du programme et dresse le bilan de son implantation dans le cadre d’un cours d’anglais.

Stiwinter (2013) a testé différents logiciels afin de concevoir un tutoriel de formation documentaire en ligne qui se veut interactif et participatif. L’auteure affirme qu’allier interactivité et bonnes notions de conception (design) est un gage de réussite dans la création d’un tutoriel de formation documentaire en ligne. Selon Stiwinter, les modules de formation créés à partir de Captivate ont été les plus efficaces au plan formatif, auprès des étudiants.

Bande dessinée en formation documentaire

Upson et Hall (2013) affirment que l’utilisation de la bande dessinée dans l’enseignement universitaire et notamment dans le cadre des formations documentaires peut être très efficace, et ce, en raison de leur nature participative. Les auteurs démontrent brièvement le potentiel pédagogique de ce type de médium.

Formation documentaire en ligne … pour débuter

Dewan et Steeleworthy (2013) offrent avec cet article tous les éléments requis pour la mise en œuvre d’une formation documentaire en ligne : approches pédagogiques, technologies à utiliser, partenariats à développer, conseils, etc. Cet article peut servir de point de départ pour construire un programme de formation en ligne.

 

Par Sylvie Gervais
Bibliothécaire à l’Université du Québec en Outaouais
Responsable des disciplines suivantes : sciences de l’éducation, psychoéducation et psychologie, sciences sociales

Liste des références

Barnes, C. (2013). MOOCs: The Challenges for Academic Librarians. Australian Academic & Research Libraries, 44(3), 163-175. http://dx.doi.org/10.1080/00048623.2013.821048

Bladek, M., et Okamoto, K. (2014). What’s Theory Got to Do with It? Applying Educational Theory and Research to Revamp Freshman Library Workshops. College & Undergraduate Libraries, 21(1), 19-36. http://dx.doi.org/10.1080/10691316.2014.877730

Dewan, P., et Steeleworthy, M. (2013). Incorporating Online Instruction in Academic Libraries: Getting Ahead of the Curve. Journal of Library & Information Services in Distance Learning, 7(3), 278-296. http://dx.doi.org/10.1080/1533290x.2013.804020

Georgas, H. (2014). The Implementation of an Independent and Self-Paced Online Library Orientation for Freshman Students and the Use of Sakai as a Quiz Management System (QMS). College & Undergraduate Libraries, 21(1), 56-75. http://dx.doi.org/10.1080/10691316.2014.877737

Gore, H. (2014). Massive Open Online Courses (MOOCs) and Their Impact on Academic Library Services: Exploring the Issues and Challenges. New Review of Academic Librarianship, 20(1), 4-28. http://dx.doi.org/10.1080/13614533.2013.851609

Leighton, H. V., et May, D. (2013). The Library Course Page and Instruction: Perceived Helpfulness and Use among Students. Internet Reference Services Quarterly, 18(2), 127-138. http://dx.doi.org/10.1080/10875301.2013.804019

Magnuson, M. L. (2013). Web 2.0 and Information Literacy Instruction: Aligning Technology with ACRL Standards. Journal of Academic Librarianship, 39(3), 244-251. http://dx.doi.org/10.1016/j.acalib.2013.01.008

Mallon, M. N. (2013). Extending the Learning Process: Using the Theory of Connectivism to Inspire Student Collaboration. Kansas Library Association College & University Libraries Section Proceedings, 3, 18-27. http://dx.doi.org/10.4148/culs.v1i0.1833

Ostenson, J. (2014). Reconsidering the Checklist in Teaching Internet Source Evaluation. portal: Libraries & the Academy, 14(1), 33-50. http://dx.doi.org/10.1353/pla.2013.0045

Rapchak, M., et Behary, R. (2013). Digital Immigrants, Digital Learning: Reaching Adults Through Information Literacy Instruction Online. Journal of Library & Information Services in Distance Learning, 7(4), 349-359. http://dx.doi.org/10.1080/1533290x.2013.842950

Stiwinter, K. (2013). Using an Interactive Online Tutorial to Expand Library Instruction. Internet Reference Services Quarterly, 18(1), 15-41. http://dx.doi.org/10.1080/10875301.2013.777010

Upson, M., et Hall, C. M. (2013). Comic Book Guy in the Classroom: he Educational Power and Potential of Graphic Storytelling in Library Instruction. Kansas Library Association College & University Libraries Section Proceedings, 3, 28-38. http://dx.doi.org/10.4148/culs.v1i0.1834

About Sylvie Gervais

Bibliothécaire à l'Université du Québec en Outaouais responsable des disciplines suivantes : éducation, psychoéducation, psychologie, sciences sociales

2 Réponses to “Bulletin de veille: la formation aux compétences informationnelles”

  1. Vicky Gagnon-Mountzouris Répondre 11 avril 2014 à 10:07

    Encore une fois bravo, c’est super intéressant à lire et hyper complet!

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bulletin de veille sur la formation aux comp&ea... - 18 avril 2014

    […] Les théories qui s'avèrent les plus efficaces auprès de cette clientèle sont celles sur les styles d'apprentissage, l'apprentissage par l'action, l'apprentissage par l'analogie, l'apprentissage collaboratif et l'utilisation de la …  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :