Former aux compétences informationnelles à l’heure du web 2.0 et des discovery tools

Web 2.0, information dans le cloud, discovery tools, learning centers, bibliothèque sans livres, library as a service … Le monde de l’information se transforme en profondeur au rythme des avancées technologiques, mais aussi des évolutions dans la façon de produire, diffuser, collecter et traiter l’information.

La formation aux compétences informationnelles s’adapte-t-elle au(x) même(s) rythme(s) ?

De longues dates, la formation à la maîtrise informationnelle (recherche, sélection, critique…) (pré-)occupe enseignants et bibliothécaires. En Belgique francophone, une enquête sur les compétences documentaires des étudiants commençant des études supérieures a été menée en 2007. Les résultats ont notamment été communiqués à loccasion de la journée d’étude « Compétences informationnelles et enseignement supérieur » en mai 2008, à Gembloux ainsi qu’au congrès de l’IFLA de la même année à Québec.

Sept ans plus tard, il est bon de faire un état de la question et de dessiner les perspectives de la formation aux compétences informationnelles à lheure où le monde de linformation et celui des bibliothèques connaissent des évolutions majeures. Un comité scientifique, composé de bibliothécaires de  l’enseignement supérieur et des universités, en Belgique francophone, organise un colloque, le 18 mai 2015, à Gembloux.

Outre un état de la question et une mise en perspective, ce colloque a pour ambition de produire des recommandations et des pistes concrètes.

Le comité scientifique du colloque lance dès à présent un appel à communications. Celui-ci porte sur :

  • des exposés concernant des expériences de formation documentaire actuelles, emblématiques des évolutions que connaissent les bibliothèques (20 min dexposé + 10 min de questions/réponses) ;

  • des présentations de cas pratiques courtes et ciblées (« 7 idées en 7 minutes » ou « 20 dias/20 secondes par dia », afin de susciter des échanges et des propositions d’actions lors d’ateliers ;

  • des posters présentant des projets de formation documentaire, des plans de formation ou des réalisations. Une séance de présentation des posters est prévue. Il sera demandé aux auteurs dêtre présents.

Chaque acteur de la formation documentaire, bibliothécaire ou enseignant, dans lenseignement supérieur court ou long, est invité à faire des propositions de communication orale ou de poster. Ces propositions seront examinées par le comité scientifique du congrès. Lensemble des communications orales et le résumé des posters feront l’objet d’une publication.

Quel que soit le type de communication proposé (exposé, présentation de cas pratique, poster), un résumé de maximum 250 mots devra être envoyé pour le 28 février 2015 au plus tard à ladresse : ilib15@infolit.be

Le site du colloque est accessible à l’adresse : http://infolit.be/ILIB15/

Pour le comité scientifique,

Bernard Pochet, PhD

About pochetb

Directeur de la Bibliothèque des Sciences agronomiques de l'Université de Liège et des presses universitaires du site Gembloux Agro­Bio Tech. Chargé d'enseignement pour des cours de littérature scientifique et de méthodologie documentaire depuis plusieurs années. Spécialement attentif au libre accès et à la qualité de la publication scientifique académique.

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s