Une nouvelle formule pour l’atelier de recherche avancée à la bibliothèque du cégep du Vieux Montréal

Nos mots d’ordre: collaboration, pédagogie active… et montage vidéo!

La formule des formations documentaires offertes à la bibliothèque du Cégep du Vieux Montréal n’avait pas vraiment évolué depuis une dizaine d’années. Plusieurs signes laissaient penser qu’elle ne convenait plus, alors, à l’automne 2012, un véritable chantier de réflexion et de conception relatif aux formations documentaires se met en branle. Les objectifs du chantier sont nombreux : nous voulons, entre autres, réduire le temps consacré à la préparation des séances, amener les étudiants à être davantage attentifs pendant les formations et engager dans le processus de renouvellement à la fois des « experts de contenus » (les techniciens, la bibliothécaire) et des « experts externes » (par exemple, un conseiller pédagogique), de manière à susciter l’adhésion de l’équipe de formateurs tout en obtenant un avis informé mais dépassionné sur nos pratiques.

Il est prévu que la révision des formules de formation se fasse en deux temps. D’abord, il s’agit de mettre à jour et de dynamiser l’atelier d’initiation aux outils de recherche de la bibliothèque, atelier destiné aux étudiants nouvellement admis (1). Lors de la seconde phase, c’est l’atelier de recherche avancée qui est revu. L’article qui suit s’attachera à décrire cette deuxième étape de la révision de notre offre de formations.

Le travail de renouvellement de la formation avancée débute dès la fin du semestre d’automne 2013. Les techniciens en documentation, la bibliothécaire et un conseiller pédagogique participent au projet. Au cours des premières rencontres, d’une manière similaire à ce qui s’était fait lors de la phase 1, l’équipe se penche sur les contenus de la formation existante et sur les outils présentés lors des séances pour ne retenir que l’essentiel. Il est alors proposé que la nouvelle formation avancée aborde les opérateurs booléens, la recherche en sujet (vedette-matière) et les ajustements à apporter à une stratégie de recherche infructueuse. Cette dernière suggestion ouvre une piste intéressante: l’une des techniciennes se rappelle que des étudiantes avaient sollicité son aide alors qu’elles n’avaient obtenu aucun résultat après avoir indiqué leurs mots clés dans une base de données. C’est donc à partir de ce cas vécu que la formation avancée est développée. Il s’agira de présenter cette stratégie inefficace au groupe d’étudiants en formation et de les amener à reconstruire la recherche, étape par étape.

Comme c’était le cas pour l’atelier d’initiation aux outils de recherche, c’est l’apprentissage actif qui est retenu comme méthode pédagogique. Raymond (2006) définit l’apprentissage comme « un processus actif, constructif, cumulatif qui se produit lorsque l’apprenant traite activement l’information nouvelle » (p. 42). Selon cette approche, l’intégration d’un savoir se produit lorsque l’étudiant a l’occasion de le mettre en application. Par ailleurs, la pédagogie active demande au formateur de changer de rôle : de transmetteur d’un savoir, il devient un catalyseur et un guide : il rend actifs les apprenants et il les accompagne dans leur démarche. Pour chacune des étapes de la formation, il faut donc concevoir une activité qui, après avoir été convenablement présentée et expliquée, permettra aux étudiants de tester et de comprendre par eux-mêmes ce qui est attendu. La conception des exercices, confiée principalement aux techniciens, est achevée en mars 2014. Après révision, les exercices sont intégrés à un premier plan de leçon, lequel fait l’objet d’un test devant public (une dizaine d’employés du Cégep) en avril. La bibliothécaire anime cette formation expérimentale, à laquelle le conseiller pédagogique et une technicienne assistent également en tant qu’observateurs.

L’exercice s’avère assez concluant pour aller de l’avant avec la nouvelle formule de formation avancée, mais force est de constater que la séance est trop longue dans sa forme actuelle, que certaines activités ne sont pas assez ciblées et que la rétroaction avec le groupe est difficile à gérer. Les exercices sont donc retravaillés et les contenus épurés en vue d’un deuxième test. Lors de cette seconde tentative, nous remarquons que les exercices fonctionnent mieux, qu’il est plus facile d’animer la rétroaction après chaque activité et que la séance tient en une heure, mais il demeure que l’atelier est assez ardu et que le formateur parle beaucoup. De façon à changer la dynamique formateur-apprenant, à intégrer un élément visuel et à amener les étudiants à s’identifier au cas vécu qui sert de base à formation, il est décidé que la situation initiale (une requête n’ayant donné aucun résultat) serait présentée par un étudiant, qui sera filmé, et qui exposera lui-même son problème de recherche à ses pairs. Deux étudiants passent des auditions et sont sélectionnés pour ce projet. Le service de l’audiovisuel du Collège est mis à contribution pour le tournage et le montage de la vidéo. Ces dernières étapes ayant lieu pendant l’été, la nouvelle formation de recherche avancée est prête pour la rentrée d’août 2014.

La formation remaniée suit le plan suivant :
1- Segment 1 de la vidéo : le comédien étudiant présente la situation (une recherche dans une base de données qui n’a produit aucun résultat) et demande de l’aide.
2- Reconstruction la recherche
a. Sélection des mots importants (concepts) : l’énoncé est soumis à la classe, le formateur demande au groupe quels sont les mots à retenir pour effectuer la recherche et pourquoi.
b. Recherche de synonymes : les étudiants, répartis en équipes de deux, reçoivent une feuille d’exercices et doivent choisir les « vrais synonymes » pour chaque concept dans une liste de termes.
c. Segment 2 de la vidéo : le comédien étudiant récapitule les étapes vues jusqu’ici, mais rappelle qu’il n’a toujours pas de résultat pour sa recherche.
d. Test des différentes combinaisons de synonymes : les étudiants, toujours en équipe de deux, essaient dans l’outil de recherche les quatre combinaisons de synonymes possibles et notent le nombre de résultats pour chacune.
e. Raffinement de la recherche : une des combinaisons de synonymes est retenue et les équipes doivent maintenant raffiner cette recherche à l’aide de deux stratégies, soit l’utilisation des guillemets et la recherche en sujet. La moitié de la classe essaie les guillemets; l’autre moitié, la recherche en sujet. Les résultats obtenus avec chaque stratégie sont comparés en plénière.
3- Évaluation des documents obtenus : les étudiants travaillant en équipe de deux se voient remettre des notices d’articles qu’ils doivent analyser selon une liste de critères de qualité et de pertinence, pour ensuite les comparer afin de garder le meilleur.
4- Segment 3 de la vidéo : l’étudiant comédien résume la démarche de recherche.
5- Évaluation de la formation : les étudiants remplissent un sondage en ligne, qui pose sept questions relatives à l’atelier qu’ils viennent de suivre, en plus de vérifier s’ils avaient déjà suivi une formation et s’ils ont d’autres commentaires.

L’atelier de recherche avancée est donné par la bibliothécaire à cinq groupes lors du semestre d’automne. Les techniciens assistent aux séances et des échanges suivent chacune afin d’apporter encore quelques ajustements. Les résultats des sondages et des commentaires fournis par les étudiants sont aussi pris en considération. Les techniciens commenceront à donner la nouvelle formation de recherche avancée à l’hiver 2015 et, à ce point-ci, nous sommes confiants d’avoir en main une formation solidement construite, efficace et plutôt plaisante pour les étudiants!

Note

(1) Pour plus d’information sur le processus de révision de l’atelier d’initiation aux outils de recherche, nous vous invitons à consulter l’article publié à ce sujet dans la revue Argus.

Bibliographie

Champoux, A.-F. (2014). Renouveler sa formule de formation documentaire : processus demandant, résultats prometteurs. Argus, vol 42(3), 35-39.
Raymond, D. (2006). Qu’est-ce qu’apprendre et qu’est-ce qu’enseigner? Un tandem en piste! Montréal : Association québécoise de pédagogie collégiale.

About Anne-Frédérique Champoux

Spécialiste en moyens et techniques d'enseignement au cégep du Vieux Montréal.

2 Réponses to “Une nouvelle formule pour l’atelier de recherche avancée à la bibliothèque du cégep du Vieux Montréal”

  1. Merci beaucoup, Mme Champoux, de partager votre expérience. Je trouve très intéressante la manière dont vous avez su renouveler la formation documentaire à votre bibliothèque. C’est très inspirant ! Un peu comme vous, avec le temps je me suis rendu compte que les étudiants retenaient peu les informations divulguées en formation même s’ils étaient conscients que ces informations étaient utiles et pertinentes pour leurs études. Il fallait trouver une formule où ils n’étaient plus que de simples spectateurs, mais des acteurs à l’intérieur de la formation. Depuis cet hiver, nous testons une approche différente qui se rapproche de la vôtre (selon le modèle de l’apprentissage actif) et pour le moment nous avons eu une réponse très positive autant des enseignants que des étudiants. J’essaierai de venir partager plus en détail mon expérience ici, si le temps me le permet. Je crois aussi que depuis les 10 dernières années, il y a eu beaucoup de changements autant dans les outils de recherche disponibles que dans la façon de les présenter. La porte est ouverte pour échanger sur le sujet !

    J'aime

    • Anne-Frédérique Champoux Répondre 11 février 2015 à 09:52

      Merci du commentaire, Mathieu! C’est un plaisir pour l’équipe de la bibliothèque de partager cette réalisation et de voir que d’autres peuvent s’en inspirer. Nous espérons que notre expérience en incitera certains à « faire le saut » vers l’apprentissage actif!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :