Bulletin de veille: identité professionnelle du bibliothécaire

Dans ce bulletin de veille sur l’identité professionnelle, près de 200 références ont été recensées depuis avril 2015 et de ce nombre 58 ont été retenues pour la rédaction de ce billet. Les sujets abordés seront la collaboration, le bibliothécaire de liaison, le mentorat, les habiletés, le rôle du bibliothécaire et les services émergents. Une section suggestion de livre suivra à la fin du billet

 

Collaboration

Chen (2015) a décrit l’expérience entre les professeurs et le bibliothécaire-enseignants dans deux classes de 5e année au primaire dans une école de Taiwan. L’auteur a observé que la moyenne de groupe a été plus élevée dans la classe où l’enseignant était en collaboration avec le bibliothécaire que celle où l’enseignant adoptait la méthode d’enseignement traditionnel basée sur des textes de livres dans le groupe d’élèves. Dans les changements de la bibliothèque scolaire, Grigsby (2015) a suggéré que le bibliothécaire collabore avec la communauté scolaire afin de répondre aux besoins des apprenants et que les achats numériques intègrent les technologies disponibles.

Macmillan (2015) a présenté cette collaboration enseignant bibliothécaire au niveau universitaire dans 2 ateliers de formation en sciences biologiques alors que Keller (2015) a étudié le support à la recherche que pouvait apporter les bibliothécaires. Ce dernier a décrit cinq services potentiels : les dépôts institutionnels, l’accès libre, la bibliométrie, l’amélioration de l’impact de la recherche, le soutien aux étudiants dans la gestion des données de recherche (voir également Iribarren-Maestro et al., 2015). Benharrat (2015) a regardé l’aspect de formation des enseignants-chercheurs et la construction de modules pédagogiques. Montgomery et Robertshaw (2015) ont illustré la collaboration entre les bibliothécaires et le centre de réussite académique.

Dans le changement de curriculum de la faculté de pédiatrie du Phoenix Children’s Hospital/Maricopa Medical Center Pediatric Residency Program, la faculté a intégré les bibliothécaires dans la révision et l’amélioration du programme de médecine fondées sur les données probantes (evidence-based medecine) (Zeblisky et al., 2015). Hoberecht et al. (2015) ont illustré la collaboration entre la faculté de la santé et les bibliothécaires pour la création de cours pratiques pour la base de données Evidence-based. Mazure et Alpi (2015) ont montré le potentiel des bibliothécaires dans les études cliniques. Hery et al. (2015) se sont interrogés sur la collaboration entre médecin et bibliothécaires en France et les apports positifs de cette collaboration envers le patient.

Altman et Prange (2015) ont observé la collaboration entre archivistes et bibliothécaires dans la gestion des collections spéciales

 

Mentorat

Henshilwood et al. (2015) ont présenté les différentes approches pour accompagner les nouveaux bibliothécaires à l’Université de Toronto. De plus, les auteurs suggèrent des recommandations pour les futures initiatives en mentorat. Lorenzetti et Powelson (2015) ont décrit les meilleures pratiques de mentorat dans les bibliothèques universitaires et les tendances dans une revue de la littérature. Bilodeau et Carson (2015) ont analysé l’apprentissage des bibliothécaires et se penchent sur l’importance et le rôle des communautés de pratique chez les bibliothécaires

 

Bibliothécaire de liaison

Plusieurs expériences ont été recensées au cours des derniers mois. Un modèle d’intégration du bibliothécaire de liaison dans une communauté d’apprentissage pour la maîtrise de l’information en ligne dans un collège américain a été développé au Chandler-Gilbert CommunityCollege en Arizona (Burgoyne et Chuppa-Cornell , 2015). Boyer (2015) a montré l’implication d’un bibliothécaire de liaison pour les apprentissages en ligne au secondaire. La participation des bibliothécaires de liaison au cours en ligne est illustrée dans de nombreux articles et Meredith et Mussell (2014) ont été intéressés par la perception des usagers face à la présence de ces professionnels. L’étude a été réalisée à l’aide d’un sondage et les résultats montrent l’appréciation du professionnel de l’information dans les cours. Rodriguez (2015) a regardé l’implication des bibliothécaires de liaison et leur participation dans les projets de ressources en accès libre (dépôt institutionnel) dans les institutions académiques. Cervera-Farre et al. (2015) ont présenté la transformation des services de la bibliothèque vers l’apprentissage en ligne à l’aide des bibliothécaires de liaison dans une université de Barcelone. Une description en détail des services spécifiques pour le corps professoral de l’université visant à améliorer leur efficacité dans l’identification et la sélection des ressources d’apprentissage pour les disciplines y est présentée.Bruns et al. (2015) ont suggéré un nouveau rôle pour le bibliothécaire de liaison : un formateur en communication scientifique dans les départements et facultés avec l’évolution des modes de communications et de l’édition électronique.

 

Habiletés

Quelques auteurs ont analysé les critères dans les offres d’emploi. Le catalogage et l’utilisation des métadonnées (Hall-Ellis,  2015) sont analysés dans 146 offres entre 2000 et 2013 et le droit d’auteur (Kawooya et al., 2015) dans 264 offres au cours des années 2006 et 2013, (Napp, 2015) a analysé l’évolution de la profession dans les firmes d’ingénierie. L’auteur a envoyé un sondage en 2002 auprès de 500 firmes en ingénierie et un autre en 2014. Ces firmes ont été sélectionnées à l’aide du Engineering News Record’s Top 500 Design Firms. De tous les répondants, 13,4 % ont un bibliothécaire. Dans une entreprise, il a été mentionné que le bibliothécaire avait un programme d’orientation pour les ingénieurs nouvellement embauchés. Dans plus de 90 % des entreprises sans bibliothécaire, les ingénieurs obtiennent leur information par leur propre moyen ou un autre employé est désigné dans le cadre de ses fonctions pour la recherche d’information (ex. : les secrétaires). Il y a aussi les bibliothèques publiques et académiques qui sont utilisées par les ingénieurs dans 21,7 % des entreprises sans bibliothécaire. Les raisons évoquées les plus souvent pour ne pas avoir un bibliothécaire étaient  financières  dans 44,2 % des entreprises et  » pas nécessaire  » dans 40 % des entreprises.

Hall-Ellis (2015) a mentionné qu’un postulant à un poste de débutant en tant que bibliothécaire de catalogue ou un spécialiste de métadonnées doit comprendre le code RDA de catalogage, la règle des interprétations, des systèmes de classification, l’analyse du sujet, le contrôle de l’autorité, les formats MARC, schémas de métadonnées, la qualité de la base de données des processus d’assurance et les opérations de système intégré de bibliothèque. De plus, le bibliothécaire devrait être en mesure de communiquer efficacement, oralement et par écrit; former et superviser les techniciens, les étudiants et les membres du personnel bénévole; travailler de façon indépendante et en collaboration; et de rester au courant des changements technologiques et bibliographiques dans le domaine.

Jange (2015) a décrit l’expérience d’implantation d’un centre d’apprentissage de ressources virtuelles et de la bibliothèque numérique de l’Université Gulbarga en Inde. L’auteur a mentionné que l’expertise et les compétences nécessaires par les bibliothécaires demandent également une mise à jour continue des habiletés à posséder pour travailler dans l’environnement de la bibliothèque numérique.

Afin de valoriser son travail, le professionnel de l’information doit de plus en plus souvent saisir l’enjeu de sa visibilité ou celle de son service et fédérer une communauté d’utilisateurs à la manière d’un « community manager » (Crastes, 2015). L’auteur a mentionné également que le bibliothécaire dispose aujourd’hui d’outils qui rendent possible sa polyvalence. Le bibliothécaire dispose déjà d’une base de compétences techniques en matière de gestion de l’information, la formation continue, l’acquisition et le perfectionnement de compétences nouvelles comme essentielles face à ces nouveaux défis. Des compétences comme la gestion de projet, le management ou le droit de l’information sont de plus en plus indispensables dans le monde professionnel des bibliothécaires. L’auteur ajoutera que la gestion de données est un nouveau territoire à conquérir. Clapperton (2015) a mentionné que le bibliothécaire, peu importe le niveau ou le milieu dans lequel il évolue, est souvent au coeur de la mission de l’institution dans laquelle il travaille : en bibliothèque publique, il contribue à mieux informer le citoyen; en bibliothèque scolaire, il soutient l’éducation et la réussite; en bibliothèque spécialisée, dans les milieux d’affaires ou juridiques, il participe au soutien à la planification stratégique, au développement des marchés, au marketing, etc.; en bibliothèque universitaire, il participe au soutien à l’enseignement et à la recherche. Il a donc un rôle essentiel. Le Guide de compétences en gestion est également présenté dans cet article et il dresse un inventaire des principales compétences en gestion à développer et à maîtriser. Ce document, publié par la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ), est un complément à la formation initiale offerte dans les écoles dans ce monde professionnel en évolution et en changement constant.

Battisti (2015) a énuméré et décrit les cinq qualités essentielles du professionnel de l’information : communiquer sur l’apport de la fonction Information; comprendre les modes de fonctionnement; gérer des procédures; avoir des compétences techniques; fournir de l’information utile à la décision

Trolliet-Martial (2015) a mentionné qu’une connaissance et une maîtrise de l’informatique très approfondies sont nécessaires dans notre profession. De plus, le bibliothécaire s’intègre dans sa communauté. Il apprend à composer avec les acteurs du milieu afin de favoriser des partenariats. Par différents exemples, l’auteur montre que les professionnels de l’information doivent être capables de saisir les opportunités en optimisant les outils à leur disposition, tout en se tenant à jour au niveau des systèmes, des appareils, des applications, des logiciels, des médias sociaux, etc.

Hudon (2015) a décrit les défis de formation des futurs bibliothécaires et Bertot et Sarin (2015) se sont interrogés sur la façon de former les bibliothécaires et d’adapter les futurs programmes aux besoins de la profession. Pour Hudon (2015), l’abondance de la matière à couvrir en trois ou quatre trimestres (dans un programme de MSI nord-américain agréé par l’ALA) laisse trop peu de temps et de disponibilité pour s’intéresser de près aux habiletés périphériques et transversales pourtant réclamées par les employeurs. Par exemple, les compétences en communication orale et écrite ne peuvent être développées que par la préparation et la présentation de plusieurs essais ou exposés dans un cadre d’évaluation formative; ce type d’évaluation, efficace avec des groupes d’apprenants réduits, est difficilement envisageable dans les conditions imposées aujourd’hui aux formateurs et aux apprenants. Burford et al. (2015) ont analysé la situation de la formation des bibliothécaires en Australie. Les auteurs mentionnent que la création, l’archivage, le support et la recherche d’information font partie des préoccupations du métier et que les bibliothécaires dans des rôles traditionnels doivent s’adapter aux changements continus et indéterminés de la profession. Deissler et al. (2015) à l’aide d’un sondage, ont montré que les bibliothécaires des milieux scolaires aux États-Unis doivent développer des habiletés technologiques. L’auteur suggère la création d’un réseau d’apprentissage pour les professionnels de l’information en milieu scolaire pour combler leur besoin de formation continue car les bibliothécaires scolaires sont les premiers utilisateurs des technologies pour favoriser l’apprentissage. Greene Taylor et al. (2015) ont montré également le rôle du bibliothécaire scolaire dans l’éducation et les défis technologiques à relever. Ratté (2015) a présenté un projet d’actualisation locale du programme Techniques de la documentation au Collège de Maisonneuve. Ce projet a vu le jour en 2014 afin d’ajuster le programme aux nouvelles réalités de la profession. Une liste de compétences visées par le programme ainsi qu’une liste des attitudes atteintes par les diplômés en technique de la documentation sont présentées dans l’article. L’auteur a précisé que les partenariats avec les employeurs et la mise en commun des pratiques et des perspectives des enseignants œuvrant dans les cégeps qui offrent le programme représentent d’autres défis à relever pour maintenir une cohérence interinstitutionnelle arrimée aux besoins des milieux documentaires locaux.

Lewis (2015) a déterminé quelles compétences les directeurs de bibliothèques et les cadres supérieurs doivent posséder pour traverser les changements que subissent leur organisation et lui permettre de progresser. Une revue systématique de la littérature a montré que les compétences associées à un leadership transformationnel ont été très appréciées par les bibliothécaires universitaires dans un contexte de changement rapide. Les compétences associées à l’intelligence émotionnelle par les directeurs de bibliothèque et les cadres supérieurs sont également grandement appréciées. Les outils utilisés par les gestionnaires pour conduire les bibliothécaires vers des initiatives de changement sont le développement organisationnel, la pensée systémique, l’analyse positive, la création d’une organisation apprenante, la réorganisation du personnel, et la fréquence et l’utilisation de l’évaluation des services de bibliothèque. De plus, les directeurs de bibliothèques utilisent souvent le climat organisationnel et le changement du climat pour diminuer la résistance au changement parmi les bibliothécaires universitaires.

 

Rôle du bibliothécaire et services émergents

McLaughlin (2015) a décrit le rôle du bibliothécaire en droit, Lippencott (2015), en éducation dans les collèges et universités, et Widener (2015) dans le département de géographie pour les données géospatiales.

Dans son mémoire, Arènes (2015) s’est interrogé sur le rôle des bibliothécaires dans les nouveaux modes de diffusion de la recherche scientifique et de la formation des utilisateurs. L’auteur propose un accompagnement personnalisé pour les chercheurs et des types de formation pour les doctorants. L’auteur suggère également de promouvoir les bonnes pratiques dans les médias sociaux et les nouvelles formes de mise en valeur du travail des chercheurs méritent d’être prises en compte et valorisées par les bibliothécaires.

Dotson et Dotson-Blake (2015) ont étudié les normes internes des programmes de bibliothéconomie mises en pratique afin de préparer les futurs bibliothécaires. Ces normes sont spécifiques aux organisations American Association of School Librarians, Standards and International Society for Technology in Education et Standards for Coaches. Elles offrent une direction pour les pratiques des enseignants/bibliothécaires en milieu scolaire. Ces normes peuvent être classées en 6 grands groupes : 1) Création d’un environnement de collaboration; 2) Positionnement de la bibliothèque dans les efforts d’amélioration de l’école; 3) L’Éthique et l’utilisation adéquate des technologies; 4) Support à l’enseignement; 5) Support scolaire et 6) Professionnalisme du métier de bibliothécaire

Saunders (2015) a fait l’analyse de 63 plans stratégiques de bibliothèques membres de l’ACRL pour dégager plusieurs tendances : quelques institutions indiquent une poussée dans des domaines tels que la gestion des données, les humanités numériques, le support à l’enseignement et à l’apprentissage et les ressources des appareils mobiles et des environnements neutres. Plusieurs auteurs français ont montré les enjeux de la réutilisation des données des bibliothèques à l’ère du Big Data. Dans son mémoire, tout comme Cartier et al. (2015),  Lapôtre (2015) regarde les enjeux de la réutilisation des données de la bibliothèque. Cabrera (2015) s’est intéressé à la gestion des données de recherche en sciences humaines et  Zhang et al (2015) aux nouveaux rôles des bibliothécaires dans les sciences humaines « électroniques ». Battisti a recueilli les propos de François Lainée, président de Cetadata France sur le métier de responsable de données numériques (Lainée et Battisti, 2015)

Ayrault et Goury (2015) ont décrit l’administrateur de données éditoriales qui consiste à assumer la responsabilité de la gestion et de la publication des contenus. Ces auteurs préciseront que les seules compétences en gestion de sites web, comme celles des webmestres, ne suffisent pas. Les problématiques de structuration des données et métadonnées pour leur interopérabilité devenant centrales dans les domaines de l’édition numérique, les responsables de la gestion des contenus doivent avoir de solides connaissances en techniques documentaires, maîtriser notamment les langages informatiques tels que XML ou SGML.

Dans le domaine de la gestion de contenu de licences électroniques, Regan (2015) a illustré la place que pourraient occuper les bibliothécaires ainsi que leur rôle. Feng et Zhao (2015) ont montré le rôle du bibliothécaire dans les universités chinoises dans la recherche de brevets. Les auteurs ont présenté le service d’information de brevet intégré à la bibliothèque de l’Université Nanjing et ils ont décrit le développement et le processus de mise en place du service.

À partir d’un sondage en ligne sur l’utilisation des médias sociaux dans lequel plus de 1500 étudiants et plus de 500 professeurs ont participé, Clairoux et Weiss-Lambrou (2015) ont montré l’importance de l’intégration des médias sociaux dans des programmes de la faculté de médecine de l’Université de Montréal. Comme le bibliothécaire a la plus grande expérience dans le contexte professionnel par leurs contributions actives dans Facebook, Twitter et les blogues, sa connaissance lui permet d’assister le chargé de projet dans un groupe formé majoritairement de non-utilisateurs de médias sociaux.

Boisvert (2015) a mentionné que le milieu des bibliothèques universitaires aura à jouer un rôle de premier plan pour le libre accès à l’information en participant activement au soutien à la diffusion de la production intellectuelle des chercheurs dans la mesure où les bibliothécaires ont la responsabilité de promouvoir le droit à la science et à la culture dans l’exercice de leur profession tout en veillant au respect du droit d’auteur.

Sandhu (2015) a porté un regard sur les changements rapides de l’éducation supérieure et illustre la bibliothèque dans ces changements par les services offerts et par l’implantation de technologies. Le but de cet article était de sensibiliser les bibliothécaires sur les tendances et technologies émergentes pour stimuler l’innovation qui pourrait aider les bibliothécaires à transformer leur milieu. L’auteur a présenté également une liste de titres d’emplois tirée de sites Internet de recrutement et d’offres d’emploi dans les journaux et revues. Ces nouveaux rôles sont pour répondre aux changements afin de mieux servir la communauté universitaire. Parmi ces nouveaux rôles, il y a : les bibliothécaires de données, les gestionnaires de données, les conservateurs de données et le support de données aux ingénieurs ; les « bibliométriciens » ; les bibliothécaires technologiques ; les bibliothécaires responsables de la propriété intellectuelle; les gestionnaires de contenu numérique et des ressources numériques (également Gartner, 2015) , les concepteurs et développeurs Web ; les spécialistes des médias ; les gestionnaires de systèmes, les programmeurs et les analystes de l’information (également Verma et al. 2015 avec le forage de données), les développeurs de connaissances et les conseillers d’apprentissage à distance ; les bibliothécaires hybrides (concept américain d’un bibliothécaire ayant des aspects traditionnels et technologiques dans ses fonctions) et les consultants en information.

Fox et Hanlon (2015) ont relaté le peu de visibilité des recherches dans les dépôts institutionnels africains. Une des causes est le peu de soutien des bibliothécaires et des administrateurs à ces nouveaux rôles. Également, Asante et Alemna (2015) ont mentionné le peu d’expertise de la part du personnel de la bibliothèque Polytechnique du Ghana pour répondre aux tendances émergentes,

Moulaison et Adkins (2015) se sont intéressés aux iSchool dans la formation des professionnels que l’on présente comme une organisation regroupant un collectif d’écoles de l’information qui a pour objectif de faire progresser le domaine de l’information. Ce mouvement étudie la relation entre l’information, la technologie et l’individu. Les auteurs préciseront qu’une formation interdisciplinaire en information (iSchools) ne peut pas, et ne veut pas, se comparer à une formation professionnelle (voir également Hudon, 2015). Malgré leurs différences, ces formations ont des missions semblables : mettre l’individu ou l’utilisateur en contact avec l’information dont il a besoin, et ce, grâce à l’application d’un raisonnement logique.

 

Suggestions de livres

Managing Scientific Information and Research Data

Exploring new roles for librarians: the Research Informationist

Law Librarianship in Academic Libraries: Best Practices

Skills to Make a Librarian: Transferable Skills Inside and Outside the Library

 

 

Références bibliographiques

Altman, B., and C. S. Prange. 2015. « Reference Work in Special Collections: The Impact of Online Finding Aids at Florida State University Libraries. » Reference Librarian no. 56 (3):189-195.

Arènes, Cécile. 2015. Les modes de communication de la recherche aujourd’hui: quel rôle pour les bibliothécaires? Mémoire d’étude Enssib: École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques Lyon , France.

Asante, E., and A. A. Alemna. 2015. « Training and development issues: Evidence form polytechnic libraries in Ghana. » Library Philosophy and Practice no. 2015 (1).

Ayrault, Clémence, and Sandy Goury. 2015. « Administrateur de données éditoriales, un métier hybride. » I2D–Information, données & documents no. 52 (3):11-11.

Battisti, Michèle. 2015. « Les cinq qualités essentielles du professionnel de l’information. » I2D–Information, données & documents no. 52 (3):7-8.

Benharrat, Alia. 2015. « Former les enseignants chercheurs à la recherche documentaire en ligne. » I2D–Information, données & documents no. 52 (1):7-9.

Bertot, J.C., and L. Sarin. 2015. « THE FUTURE OF THE MLS: Rethinking librarian education. » American Libraries no. 46 (3/4):38-40.

Bilodeau, E., and P. Carson. 2015. « The role of communities of practice in the professional education of academic librarians. » Education for Information no. 31 (1-2):25-51.

Boisvert, D. 2015. « Le soutien à la diffusion des publications scientifiques en libre accès… . » Argus no. 43 (3):31-37.

Boyer, B. 2015. « Designer Librarian: Embedded in K12 Online Learning. » TechTrends no. 59 (3):71-76.

Bruns, Todd, Steve Brantley, and Kirstin Duffin. 2015. Scholarly Communication Coaching: Liaison Librarians’ Shifting Roles. In Faculty Research & Creative Activity, paper 99.

Burford, S., H. Partridge, S. Brown, P. Hider, and L. Ellis. 2015. « Education for Australia’s information future. » Higher Education Research & Development no. 34 (3):458-471.

Burgoyne, M. B., and K. Chuppa-Cornell. 2015. « Beyond Embedded: Creating an Online-Learning Community Integrating Information Literacy and Composition Courses. » Journal of Academic Librarianship.

Cabrera, Francisca. 2015. Les données de la recherche en Sciences humaines et sociales: enjeux et pratiques: enquête exploratoire, Ecole Management et Société-Département CITS-INTD, Paris, France.

Cartier, Aurore, Magalie Moysan, and Nathalie Reymonet. Construire des outils pour la gestion des données de la recherche dans une communauté d’universités. Paper read at Journée sur les données de la recherche.

Cervera-Farre, A., E. Cervera-Biedma, C. Lopez-Perez, G. Santos-Hermosa, and C. Vaquer-Suner. 2015. « Towards the liaison librarian: transformation of library services to support teaching at the Open University of Catalonia (UOC). » Profesional De La Informacion no. 24 (2):121-129.

Chen, H. H. 2015. « The effects of teacher and teacher-librarian high-end collaboration on inquiry-based project reports and school monthly test scores of fifth-grade students. » Journal of Educational Media and Library Science no. 52 (3).

Clairoux, Natalie, and Rhoda Weiss-Lambrou. 2015. Social Media Use in Medical and Health Professional Education: Role of the Librarian on a Faculty Steering Committee. In Canadian Health Libraries Association 2015 Conference. Vancouver, British Columbia, Canada: CHLA.

Clapperton, Maureen. 2015. « L’implication sociale et personnelle, un savoir-être essentiel en milieu de travail. » Documentation et bibliothèques no. 61 (2-3):129-131.

Crastes, Matthieu. 2015. « Dessine-moi mon métier! » I2D–Information, données & documents no. 52 (2):4-6.

Deissler, C. H., L. Ding, K. L. Neumann, and T. J. Kopcha. 2015. « Professional Learning Networks to Support School Librarians’ Development of Instructional Technology Expertise. » TechTrends no. 59 (3):27-40.

Dotson, K. B., and K. P. Dotson-Blake. 2015. « Factors of Engagement: Professional Standards and the Library Science Internship. » TechTrends no. 59 (3):54-63.

Feng, J., and N. X. Zhao. 2015. « A New Role of Chinese Academic Librarians-The Development of Embedded Patent Information Services at Nanjing Technology University Library, China. » Journal of Academic Librarianship no. 41 (3):292-300.

Fox, M., and S. M. Hanlon. 2015. « Barriers to Open Access uptake for researchers in Africa. » Online Information Review no. 39 (5):698-716.

Gartner, R. 2015. New roles for librarians: Custodians or digital asset managers. Paper read at Emerging Trends and Technologies in Libraries and Information Services (ETTLIS), 2015 4th International Symposium on, 6-8 Jan. 2015.

Greene Taylor, N., M. Subramaniam, and A. Waugh. 2015. « The School Librarian as Learning Alchemist : Transforming the Future of Education. » American Libraries no. 46 (3/4):38-40.

Grigsby, S. K. S. 2015. « Re-imagining the 21st Century School Library: From Storage Space to Active Learning Space. » TechTrends no. 59 (3):103-106.

Hall-Ellis, S. D. 2015. « Metadata Competencies for Entry-Level Positions: What Employers Expect as Reflected in Position Descriptions, 2000–2013. » Journal of Library Metadata no. 15 (2):102-134.

Henshilwood, A., C. Sewerin, M. Spence, and T. Zahradnik. 2015. Librarians: The next generation. Mentorship at the University of Toronto. Paper read at ASEE Annual Conference and Exposition, Conference Proceedings.

Hery, Ludovic, Catherine Weill, Benjamin Macé, David Benoist, Alexandre Boutet, Hélène Defaux, Claire Nguyen, Nathalie Piñol-Domenech, Françoise Fontaine-Martinelli, and Olivier Legendre. 2015. Médecins, bibliothécaires: pourquoi travailler ensemble?

Hoberecht, Toni, Ken Randall, and April J. Schweikhard. 2015. « Library Tutorials in an Allied Health Evidence-Based Practice Class. » Medical Reference Services Quarterly no. 34 (2):240-248.

Hudon, Michèle. 2015. « La formation du professionnel d’aujourd’hui et de demain: tout un défi! » Documentation et bibliothèques no. 61 (2-3):53-61.

Iribarren-Maestro, I., T. Grandal, M. Alecha, A. Nieva, and T. San-Julian. 2015. « Supporting research: new roles in the library services of University of Navarra. » Profesional De La Informacion no. 24 (2):131-137.

Jange, S. 2015. Innovative services and practices in academic libraries. Paper read at Emerging Trends and Technologies in Libraries and Information Services (ETTLIS), 2015 4th International Symposium on, 6-8 Jan. 2015.

Kawooya, D., A. Veverka, and T. Lipinski. 2015. « The Copyright Librarian: A Study of Advertising Trends for the Period 2006-2013. » Journal of Academic Librarianship no. 41 (3):341-349.

Keller, A. 2015. « Research Support in Australian University Libraries: An Outsider View. » Australian Academic & Research Libraries no. 46 (2):73-85.

Lainée, François, and Michèle Battisti. 2015. « Responsable des données, un métier qui a le vent en poupe. » I2D–Information, données & documents no. 52 (1):9-10.

Lapôtre, Raphaëlle. 2015. Faire parler les données des bibliothèques: du Big Data à la visualisation de données, Enssib, Université de Lyon, Lyon, France.

Lewis, John K. 2015. The Academic Library in the 21st Century: Competencies Library Directors and Senior Managers Must Possess to Successfully Lead Their Organizations into the Future. D.Mgt., University of Maryland University College, Ann Arbor.

Lippencott, J.K. . 2015. « THE FUTURE FOR TEACHING AND LEARNING: Librarians’ deepening involvement in pedagogy and curriculum. » American Libraries no. 46 (3/4):34-37.

Lorenzetti, D. L., and S. E. Powelson. 2015. « A Scoping Review of Mentoring Programs for Academic Librarians. » Journal of Academic Librarianship no. 41 (2):186-196.

Macmillan, D. 2015. « Developing data literacy competencies to enhance faculty collaborations. » LIBER Quarterly no. 24 (3):140-160.

Mazure, E. S., and K. M. Alpi. 2015. « Librarian readiness for research partnerships. » J Med Libr Assoc no. 103 (2):91-5.

McLaughlin, P. J., Jr. 2015. « Wanting to Do More But Bound to Do Less: A Law Librarian’s Dilemma. » Reference Librarian no. 56 (2):119-132.

Meredith, W., and J. Mussell. 2014. « Amazed, Appreciative, or Ambivalent? Student and Faculty Perceptions of Librarians Embedded in Online Courses. » Internet Reference Services Quarterly no. 19 (2):89-112.

Montgomery, Susan E., and Suzanne D. Robertshaw. 2015. « From Co-Location to Collaboration: Working Together to Improve Student Learning. » Behavioral & Social Sciences Librarian no. 34 (2):55-69.

Moulaison, Heather Lea, and Denice Adkins. 2015. « Les iSchools: l’information, la technologie et l’individu. » Documentation et bibliothèques no. 61 (2-3):62-67.

Napp, J. B. 2015. Survey of library services at engineering news record top 500 design firms: What has changed since 2004? Paper read at ASEE Annual Conference and Exposition, Conference Proceedings.

Ratté, Stéphane. 2015. « Les techniques de la documentation: un programme de formation collégiale en évolution. » Documentation et bibliothèques no. 61 (2-3):45-52.

Regan, S. 2015. « Lassoing the Licensing Beast: How Electronic Resources Librarians Can Build Competency and Advocate for Wrangling Electronic Content Licensing. » Serials Librarian no. 68 (1-4):318-324.

Rodriguez, J. E. 2015. « Scholarly communications competencies: Open access training for librarians. » New Library World no. 116 (7-8):397-405.

Sandhu, G. 2015. Re-envisioning library and information services in the wake of emerging trends and technologies. Paper read at Emerging Trends and Technologies in Libraries and Information Services (ETTLIS), 2015 4th International Symposium on, 6-8 Jan. 2015.

Saunders, L. 2015. « Academic Libraries’ Strategic Plans: Top Trends and Under-Recognized Areas. » Journal of Academic Librarianship no. 41 (3):285-291.

Trolliet-Martial, S. 2015. « Défis actuels des bibliothécaires. Tour d’horizon. » Argus no. 43 (2):31-333.

Verma, V. K., M. Ranjan, and P. Mishra. 2015. Text mining and information professionals: Role, issues and challenges. Paper read at Emerging Trends and Technologies in Libraries and Information Services (ETTLIS), 2015 4th International Symposium on, 6-8 Jan. 2015.

Widener, J. M. 2015. « Our place on the map. » Journal of Map and Geography Libraries no. 11 (1):91-98.

Zeblisky, K., R. A. Birr, and A. M. Sjursen Guerrero. 2015. « Effecting Change in an Evidence-Based Medicine Curriculum: Librarians’ Role in a Pediatric Residency Program. » Medical Reference Services Quarterly no. 34 (3):370-381.

Zhang, Y., S. Liu, and E. Mathews. 2015. « Convergence of digital humanities and digital libraries. » Library Management no. 36 (4-5):362-377.

 

About Michel Courcelles

Bibliothécaire responsable INRS-Institut Armand-Frappier Membre du comité de gestion du service de documentation et d'information spécialisées de l'INRS Membre du groupe de travail des compétences informationnelles de l'Université du Québec

4 Réponses to “Bulletin de veille: identité professionnelle du bibliothécaire”

  1. Article très intéressant. Merci.

    J'aime

    • Bonjour,

      Je vous remercie de votre commentaire.
      En espérant que la lecture ne fut pas trop ardue car c’était un billet vraiment long. Je voulais le réduire un peu, mais il y avait trop de références pertinentes.

      Michel Courcelles

      J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bulletin de veille: identité professionnelle du bibliothécaire | Veille juridique - 17 octobre 2015

    […] Sourced through Scoop.it from: tribuneci.wordpress.com […]

    J'aime

  2. Identité professionnelle du bibliothécaire. | Ingénieur des données - 22 novembre 2015

    […] https://tribuneci.wordpress.com/2015/10/16/bulletin-de-veille-identite-professionnelle-du-bibliothec… […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :