Les opérateurs spéciaux de Google : un complément à la recherche documentaire

Quelques années auparavant, à l’occasion des conférences de la Toile des communicateurs, un organisme parrainé entre autres par la TELUQ, j’ai assisté à un exposé proposé par M. Frédéric Champoux, enseignant au département des Techniques de la documentation du Cégep de Trois-Rivières. Pour la modique somme de 10 $, cet exposé d’environ une heure, intitulé « Chercher et trouver sur le web invisible », a bouleversé et amélioré la qualité de l’aide que je suis en mesure d’offrir aux usagers de la bibliothèque.

Nous connaissons tous l’efficacité d’une bonne préparation et d’une stratégie de recherche pour en arriver à des résultats pertinents. L’ajout des opérateurs de Google, dont il a été abondamment question au cours de la présentation, a enrichi ma panoplie des outils performants de recherche. Recherche dans le texte de pages web, dans les adresses URL, directement dans des sites, recherche de sites reliés à un champ d’intérêt, recherche de format de fichier, ces stratégies peuvent même se combiner.

Comment ça fonctionne?

Toute recherche débute dans les ressources documentaires internes de la bibliothèque. Cependant, dans le cas où les résultats sont insuffisants, une recherche supplémentaire est effectuée sur le web. Un exemple? Au cours d’une recherche sur les effets de l’art thérapie sur la maladie mentale, les résultats tirés de nos ressources ont été un peu maigres. Si j’effectuais une recherche standard sur Google, elle me conduisait à une quantité effarante de 600 000 résultats. Difficile donc de s’y retrouver!

Google1

J’ai donc repris une recherche similaire, mais avec l’aide d’opérateurs spéciaux de Google. J’ai tout de suite constaté que les résultats sont plus restreints (8 550 résultats au lieu de 600 000) et plus pertinents. Des articles scientifiques me sont apparus au premier plan. Pour cet exemple, voici l’équation utilisée : allintext:(« mental healt » OR « mental illness ») « art therapy » (recovery OR rehabilitation) site:edu

Google2

Dans ce dernier cas, l’opérateur « allintext: » m’a permis de faire ressortir les expressions repérées dans les textes des pages web et l’opérateur « site:edu », de cibler les sites normalement dédiés à des universités et centres de recherche américains (comme http://www.harvard.edu). Ce type de recherche peut donc très bien mener à du contenu académique fiable.

Voici une liste de quelques opérateurs et une description de leurs fonctions.

intext: Résultat de mots ou d’expressions (à mettre entre guillemets) se trouvant dans le texte. Si on ajoute des éléments hors des guillemets, des requêtes se feront hors de intext. Par ex. intext: »le manifeste de la poésie lettriste » Isidore Isou.
allintext: Tous les mots clés feront l’objet de la recherche dans un seul texte.
inurl: Même concept que intext – recherche dans un URL d’un site.
allinurl: Même concept que allintext – en particulier pour une recherche de quelques mots clés dans un URL.
intitle: Même concept que intext – recherche dans un titre de document.
allintitle: Même concept que allintext – en particulier pour une recherche de quelques mots clés dans un document.
filetype: Recherche un format précis, docx, xls, pdf, etc. Utiliser à la fin de la requête. Par ex. comptabilité OR comptable terminologie filetype:pdf
site: Recherche précisément dans un site. Par ex. : site:Nasa.gouv « gemini 8 »
— site: Pour exclure un site de la recherche. Par ex. — wikipedia.org
related: Recherche d’un site comportant un contenu similaire. Par ex. : related:nursingtimes.net

Chacun des opérateurs peut donc être employé seul ou de manière combinée, et l’ordre de présentation dans l’onglet de recherche de Google n’a aucune importance. Dans l’exemple suivant, les opérateurs allintext:, site:edu et filetype:pdf ont été utilisés conjointement.

Google3

Autre option : les moteurs Google par pays

Lorsqu’on désire préciser encore plus la recherche effectuée sur Google, il est aussi possible d’utiliser les moteurs de recherche dédiés aux pays pour lesquelles les requêtes sont réalisées. Par exemple, pour une étude comparée sur la criminologie au Japon et au Canada, il peut être pertinent d’exploiter google.co.jp pour son contenu japonais, ou google.co.uk si on s’intéresse particulièrement à la situation du Royaume-Uni dans l’Espace Schengen. Signalons que les opérateurs spéciaux y sont toujours aussi utiles.

 

Google organise «  les informations à l’échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous. » (https://www.google.com/intl/fr_ca/about/company/). Quoi de mieux que d’utiliser ses propres outils pour mieux s’y retrouver?


Références

La Toile des communicateurs. (2013). Chercher et trouver sur le web invisible. Consulté le 13 avril 2016 sur http://conf.teluq.ca/p4cbkprg1r3/

Les Outils Google. (s.d.). 10 syntaxes pour des recherches efficaces sur Google. Consulté le 13 avril 2016 sur http://outilsgg.com/2015/01/10-syntaxes-pour-des-recherches-efficaces-sur-google/

About Louis Paré

Spécialiste en moyens et techniques d'enseignement à la bibliothèque du Cégep et de l'Université du Qc en Abitibi-Témiscamingue

Une Réponse to “Les opérateurs spéciaux de Google : un complément à la recherche documentaire”

  1. Bonjour,
    Je ne sais pas si le titre de la conférence « Chercher et trouver sur le web invisible » était directement reliée aux nombreuses possibilités de recherche dans Google, mais par définition, de ce que j’en sais, le web invisible est tout contenu pas (ou très peu) indexée par les moteurs de recherche généralistes (Google, BING, etc.): bref, l’utilisation de moteurs de recherche non généralistes et spécifiques à différents sites web doivent généralement être utilisés.
    Merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :