Bulletin de veille : Impact des compétences informationnelles (CI) sur la réussite étudiante

Ce bulletin de veille porte sur l’impact des compétences informationnelles (CI) sur la réussite étudiante. En effectuant plusieurs recherches dans les bases de données et moteurs de recherche, nous avons pu identifier une grande quantité de publications (plus d’une centaine). Nous avons fait un tri pour identifier les documents qui paraissaient les plus pertinents sur le sujet en sélectionnant ceux qui étaient les plus récents, présentaient une bonne méthodologie et portaient davantage sur le contexte nord-américain (sauf quelques exceptions). Nous avons retenu seize articles que je vous présente selon quatre thématiques : impact des CI sur les résultats scolaires, impact des CI sur le développement d’autres compétences, outils pour évaluer l’impact des CI, impact des CI sur les diplômés et le milieu de travail.

1.     Impact des CI sur les résultats scolaires et la persévérance étudiante

Un grand nombre d’études s’intéressent au lien entre les CI et les résultats scolaires, la persévérance des étudiants (ou rétention) ainsi que l’engagement des étudiants dans leurs études (ex. durée des études).

Vance et al. (2012) présentent une analyse quantitative de la relation entre l’enseignement des CI et la performance académique d’étudiants au baccalauréat à la Middle Tennessee State University. Les chercheurs ont utilisé des données sur la présence d’étudiants en première année de baccalauréat à un atelier donné par la bibliothèque afin de vérifier si ces étudiants avaient une plus grande probabilité de poursuivre leurs études l’année suivante et s’ils obtenaient de meilleures résultats. Les données étudiées sur 3 300 étudiants montrent qu’il y a une corrélation positive et significative entre la participation à un atelier de la bibliothèque et les notes des étudiants. Par contre, les chercheurs indiquent qu’aucune corrélation entre la rétention et la participation à un atelier n’a pu être démontrée. Pour expliquer ce dernier élément, les chercheurs soulignent que plusieurs variables ont un impact sur la rétention et qu’il est difficile d’isoler une seule variable pour montrer un impact positif.

Soria et al. ont publié plusieurs articles (Soria, Fransen et Nackerud, 2013, 2017b, 2017a) dans les dernières années qui étudient l’impact de l’utilisation de la bibliothèque par les étudiants universitaires sur leur réussite et la poursuite de leurs études. Toutes leurs publications sont basées sur l’analyse des dossiers de 5 368 étudiants (notes, nombre de crédits, etc.) à la University of Minnesota ainsi que sur les statistiques d’utilisation de la bibliothèque à la session d’automne 2011 (prêt, consultation de bases de données, etc.). La conclusion générale des auteurs à travers ces trois publications est que les étudiants qui utilisent au moins un des services de la bibliothèque ont de meilleures notes et plus de chances de poursuivre leurs études à l’hiver que les autres. Dans le cadre de ce billet, la conclusion la plus pertinente est la suivante : « Only two library activities were associated with students’ retention: enrollment in the Intro to Library Research Part 2 workshop and use of online databases.» (Soria et al., 2013, p. 18)

Badke (2014) propose une réflexion sur le lien entre les CI et les notes. Il indique que plusieurs études ont été menées et elles ont montré une corrélation entre les deux sans toutefois pouvoir démontrer une causalité. Selon l’auteur, tenter de démontrer cette causalité est difficile voire futile puisque trop de facteurs entrent en compte et que les notes évaluent surtout ce que les étudiants savent, plutôt que ce qu’ils peuvent faire avec ce qu’ils savent. Pour reprendre les mots de Badke, « GPA is like a snapshot while information literacy is like a road trip » (p. 69).  Bien que cette corrélation soit souvent utilisée pour montrer que les CI ont un impact sur la réussite des étudiants, Badke propose que les CI soient plutôt vues comme un objectif en soi. Donc, on ne tenterait plus de voir si un étudiant qui maîtrise les CI réussit mieux puisque la maîtrise des CI par un étudiant est un objectif en soi. Badke conclue en indiquant que les CI « doesn’t need to be justified by improved grades. The real determination is how well our efforts have done in producing students who are instinctive in using information to meet the demands of our information-saturated world. » (p. 70)

La thèse de Murray (2014) porte sur l’impact des bibliothèques universitaires sur la rétention des étudiants en comparant la perception de directeurs de bibliothèques universitaires avec les dix pratiques à haut impact identifiées par le National Survey
of Student Engagement (Kuh, 2008). Selon Murray, les CI sont liées à quatre des dix pratiques à haut impact, plus précisément les séminaires ou cours de première année qui permettent de développer des compétences transversales, la création de communautés d’apprentissage, les cours qui consacrent une part importante à la rédaction, ainsi que les cours d’intégration ou les projets de fin d’études. Le lien entre les CI et ces pratiques identifiées par le National Survey of Student Engagement indiquerait que la maîtrise des CI a un impact important sur la réussite académique.

Catalano et Philips (2016) ont analysé la corrélation entre les résultats à un test visant à évaluer les CI des étudiants et la réussite académique. Les chercheurs ont distribué une adaptation du Beile Test of Information Literacy for Educators (B-TILED) à 455 étudiants universitaires de plusieurs disciplines. En comparant les résultats obtenus aux notes, à la rétention et à l’obtention du diplôme de ces étudiants, les auteurs en déduisent que les CI sont corrélées positivement à la réussite académique, plus particulièrement à la rétention des étudiants et l’obtention du diplôme. Catalano et Philips soulignent également l’importance d’étudier plus en profondeur l’impact de la rédaction de travaux de recherche par les étudiants qui semble, selon leur étude, avoir un lien significatif avec le développement des CI et la réussite académique.

Ukwoma et al. (2016) présentent leur étude visant à identifier les « digital literacy skills » des étudiants de l’Université du Nigeria à Nsukka, ainsi qu’à connaître leur utilisation de ceux-ci. À l’aide d’un sondage réalisé auprès de 281 répondants, les chercheurs montrent que les étudiants possèdent certaines compétences numériques et que, selon les répondants, celles-ci ont un impact très important sur leur réussite académique.

Omelozur et al. (2017) présentent une étude sur les méthodes d’enseignement et sur l’impact des CI à la Federal University of Petroleum Resources au Nigeria. L’étude a été conduite auprès de 773 étudiants inscrits au cours Use of Library (GES 112) à l’aide d’un questionnaire. Les résultats indiquent, entre autres, que la formation aux CI n’a pas eu d’impact sur la réussite académique des étudiants (notes). Les auteurs en concluent que les bibliothécaires doivent s’assurer que leur enseignement ait un impact sur la réussite et doivent rendre les étudiants habiles dans l’apprentissage tout au long de la vie (life-long learner).

Blake et al. (2017) présentent un rapport sur l’impact de l’enseignement des CI sur la réussite académique. Cette étude de très grande envergure utilise les dossiers de plus de 42 000 étudiants provenant de douze universités de l’ouest des États-Unis pour évaluer l’impact des CI. Les principales conclusions de l’étude sont que

  • le taux de rétention, ainsi que les notes des étudiants sont plus élevés lorsqu’ils sont inscrits à un ou plusieurs cours qui incluent l’enseignement des CI
  • Les étudiants qui suivent des ateliers offerts par la bibliothèque complètent en moyenne 1.8 crédit de plus par an que les autres.

2.     Impact des CI sur les autres compétences

Certaines études portent également sur la maîtrise des CI comme un facteur facilitant le développement d’autres compétences (p. ex. rédaction) ou encore d’attitudes bénéfiques aux étudiants.

L’Association of College & Research Libraries (ACRL) a publié un rapport (Brown, 2017) sur le Assessment in Action program (AiA) qui regroupe plus de 200 institutions d’enseignement postsecondaire dont l’objectif  vise à favoriser la collaboration au sein des universités et à mieux évaluer l’impact des bibliothèques. Ce rapport est donc en quelque sorte une revue systématique de centaines de projets lancés dans les quatre dernières années dans le cadre de ce programme. Des cinq conclusions générales, deux sont particulièrement pertinentes pour le sujet qui nous intéresse. La première porte sur l’impact positif de l’enseignement des CI sur la réussite académique des étudiants en première année de baccalauréat. Plusieurs projets indiquent qu’un étudiant qui reçoit un enseignement aux CI performe davantage dans ses cours qu’un étudiant qui n’en reçoit pas. La deuxième conclusion liée aux CI montre que le développement de ces compétences renforce le développement d’autres compétences et permet aux étudiants d’atteindre davantage d’objectifs d’apprentissages généraux, en particulier ceux liés à la résolution de problème, à l’apprentissage par recherche, à la pensée critique, et bien d’autres.

La thèse de Karas (2017) étudie l’impact des CI sur les compétences rédactionnelles en analysant le taux de réussite des étudiants dans un cours de rédaction lorsqu’ils ont suivi une formation aux CI. Les résultats de l’étude sur une cohorte de 633 étudiants du Sparrow College, montrent que les étudiants qui suivent une formation aux CI avant de participer à un cours de rédaction réussissent en moyenne mieux ce dernier. Karas souligne également que les commentaires des étudiants qui ont participé à son étude révèlent qu’ils accordent une grande importance aux CI.

3.     Outils pour évaluer l’impact des CI

Todd (2017) propose une réflexion sur les défis et les opportunités qui sont liés aux CI. Il identifie plusieurs priorités de recherche et de développement des CI dont une meilleure analyse de l’impact de celles-ci. Selon lui, il est important de continuer la collecte de données sur l’impact des CI, mais surtout de faire des méta-analyses avec ces données afin de bien montrer la différence que peut faire l’acquisition des CI sur l’apprentissage, le parcours académique, ainsi que la vie professionnelle.

4.     Impact des CI sur les diplômés et le milieu de travail

Ce dernier axe n’est pas directement lié à la réussite des étudiants, mais il est intéressant de souligner qu’il existe une littérature plutôt volumineuse sur l’impact des CI sur les étudiants une fois qu’ils ont terminé leurs études. Plus précisément, certaines recherches s’intéressent au rôle des CI sur le marché du travail et en milieu professionnel.

Cyphert et Lyle (2017) s’intéressent au fossé qui existe entre les CI des diplômés universitaires et les besoins sur le marché du travail dans le domaine de la gestion. Ils mentionnent plusieurs études dirigées, entre autres, par l’Association of American Colleges and Universities ainsi que par l’American Management Association qui soulèvent l’importance de développer les compétences informationnelles et la pensée critique tout en identifiant les universités comme étant le meilleur endroit pour le faire. Selon eux, « Agreement that IL is important in the workplace has not offered, however, much guidance to universities seeking to prepare their students for professional success.» (p. 54). Les CI englobent une multitude d’habiletés et celles qui sont développées à l’université ne correspondent pas tout à fait à celles qui sont recherchées sur le marché du travail. Cela fait en sorte que « college graduates are not well prepared for the social nature of information storage, the ambiguities inherent in the search for information, or the rigors of timely thoroughness.» (p. 54).

Un rapport préparé par le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (Harrison, 2017) soulève l’importance pour les employeurs de connaître les compétences des candidats diplômés qu’ils rencontrent. Ce rapport souligne le fossé qui existe entre les évaluations faites dans les universités, qui portent principalement sur les connaissances, et les besoins des employeurs qui sont au niveau des compétences. Les employeurs indiquent « ne pas trouver de candidats possédant les compétences requises pour occuper ces postes » et mentionnent la pensée critique comme l’une de ces compétences importantes. Celle-ci devrait donc être évaluée par les universités.

5.     Bibliographie

Badke, W. (2014). Infolit and GPA. Online Searcher, 38(1), 68‑70.

Blake, J., Bowles-Terry, M., Pearson, N. S. et Szentkiralyi, Z. (2017). The Impact of Information Literacy Instruction on Student Success: A Multi-Institutional Investigation and Analysis. Central University Libraries Research, 13.

Brown, K. (2017). Academic Library Impact On Student Learning And Success: Findings From Assessment In Action Team Projects. Chicago : Association of College and Research Libraries.

Catalano, A. J. et Phillips, S. R. (2016). Information Literacy and Retention: A Case Study of the Value of the Library. Evidence Based Library and Information Practice, 11(4). doi:10.18438/B82K7W

Cyphert, D. et Lyle, S. P. (2017). Employer expectations of information literacy: Identifying the skills gap. Dans B. J. D’Angelo, S. Jamieson, B. M. Maid et J. R. Walker (dir.), Information literacy: Research and collaboration across disciplines (p. 53‑79). Boulder, Colorado : University Press of Colorado.

Harrison, A. (2017). Habiletés, compétences et titres d’études. Toronto : Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur.

Karas, T. (2017). Through Increasing « Information Literacy » Capital and Habitus (Agency) the Complementary Impact On Composition Skills When Appropriatley Sequenced (Thèse de doctorat, Fielding Graduate University, Santa Barbara, California).

Kuh, G. D. (2008). High-impact educational practices: What they are, who has access to them, and why they matter. Washington, DC : Association of American Colleges and Universities.

Murray, A. L. (2014). The academic library and high-impact practices for student retention: Perspectives of library deans (Thèse de doctorat, Western Kentucky University, Bowling Green, Kentucky).

Omeluzor, S., Akibu, A., Dika, S. et Ukangwa, C. (2017). Methods, Effect and Challenges of Library Instruction in Academic Libraries. Library Philosophy and Practice (e-journal).

Soria, K. M., Fransen, J. et Nackerud, S. (2013). Library Use and Undergraduate Student Outcomes: New Evidence for Students’ Retention and Academic Success. portal: Libraries and the Academy, 13(2), 147‑164. doi:10.1353/pla.2013.0010

Soria, K. M., Fransen, J. et Nackerud, S. (2017a). Beyond Books: The Extended Academic Benefits of Library Use for First-Year College Students. College & Research Libraries, 78(1), 8‑22. doi:10.5860/crl.78.1.8

Soria, K. M., Fransen, J. et Nackerud, S. (2017b). The Impact of Academic Library Resources on Undergraduates’ Degree Completion. College & Research Libraries, 78(6). doi:10.5860/crl.78.6.812

Todd, R. J. (2017). Information Literacy: Agendas for a Sustainable Future. Journal of Information Literacy, 11(1), 120. doi:10.11645/11.1.2233

Ukwoma, S. C., Iwundu, N. E. et Iwundu, I. E. (2016). Digital literacy skills possessed by students of UNN, implications for effective learning and performance: A study of the MTN Universities Connect Library. New Library World, 117(11/12), 702‑720. doi:10.1108/NLW-08-2016-0061

Vance, J. M., Kirk, R. et Gardner, J. G. (2012). Measuring the Impact of Library Instruction on Freshmen Success and Persistence: A Quantitative Analysis. Communications in Information Literacy, 6(1), 49‑58. doi:10.7548/cil.v6i1.189

BulletinVeille

Publicités

À propos de Félix Langevin Harnois

Bibliothécaire à l'École de technologie supérieure à Montréal.

2 Réponses vers “Bulletin de veille : Impact des compétences informationnelles (CI) sur la réussite étudiante”

  1. Que voilà un article intéressant que j’ai « tweeté » en mentionnant qu’il devrait être partagé avec les directions des collèges. Merci pour son contenu : j’y trouve un argumentaire des plus pertinents pour promouvoir la maîtrise des compétences informationnelles et son impact, entre autres, sur réussite et la développement de la pensée critique.

    Aimé par 2 personnes

Rétroliens/Pings

  1. Infomaitres | Impact des compétences informationnelles sur la réussite étudiante - 13 décembre 2017

    […] TITRE ET LIEN : Impact des compétences informationnelles (CI) sur la réussite étudiante. […]

    J'aime

Répondre à Nicole Perreault Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :