Bulletin de veille : intégration des compétences informationnelles dans le cursus académique

Dans le bulletin de veille précédent portant sur l’intégration des compétences informationnelles (CI) dans le curriculum de cours universitaires, les éléments suivants avaient été dégagés pour la réussite de ce type de projet : la collaboration, la définition d’un cadre de références, l’analyse de la conception, l’implantation et  l’évaluation. Dans ce billet, il est proposé de présenter quelques études en référence à ces éléments, mais également de présenter quelques études de cas de réussite de l’implantation des CI dans les programmes universitaires.

 

La collaboration

Charles (2017) présente un aperçu de la disposition des bibliothécaires universitaires du New Jersey à adopter le Référentiel de compétences informationnelles en enseignement supérieur de l’ACRL: défis, opportunités, nouvelles approches pour l’intégration des CI et obtenir l’adhésion des partenaires du campus concernés. Parmi les répondants du sondage, 79% étaient responsables (uniquement ou en partie) de l’intégration des CI dans le programme d’études de leur établissement. La réalisation de solides partenariats avec les facultés autour des fondements de compétences informationnelles est nécessaire pour adopter le référentiel.

En novembre 2015, la bibliothèque de l’Université Maynooth et le centre d’enseignement et d’apprentissage ont reçu conjointement une bourse pour le développement d’une série de tutoriels, de vidéos et de guides pour soutenir le développement et l’évaluation des compétences clés en matière de maîtrise des CI et qui caractérisent les diplômés (compétences, connaissances et capacités attendues) (Dodd, 2017). Selon l’auteur, la collaboration entre le centre d’enseignement et d’apprentissage et les bibliothécaires signifie également qu’un plus grand nombre d’étudiants sont rencontrés, au-delà de ceux qui ont un conférencier impliqué dans la bibliothèque et qui invite le bibliothécaire à participer à un cours. L’auteur précise également que l’expérience de travail à un niveau stratégique de l’université et la collaboration ont été positives dans l’ensemble, tout en relevant des défis potentiels. Au fur et à mesure que les CI s’intégreront davantage dans les programmes d’études, les départements universitaires assumeront une plus grande responsabilité dans l’acquisition de celles-ci par les étudiants. Afin que les bibliothécaires puissent maintenir leur rôle dans la conception des formations et la diffusion des CI à travers les programmes, ils devront continuer à développer leur rôle d’experts du campus en CI et démontrer leur expertise professionnelle et éducative.

El khayat (2017) décrit le partenariat entre la bibliothèque des sciences de la santé de l’Université de l’Arizona et le programme d’école secondaire de cosmétologie du Joint Technical Education District (JTED) pour intégrer l’information sur la santé des consommateurs dans le programme. Le bibliothécaire a créé le volet et cette formation met l’accent sur la méthodologie de recherche et présente aux étudiants les bases de données et les ressources sur la santé des consommateurs. De plus, le bibliothécaire a élaboré un programme qui couvrait les bases de l’identification des différences entre des informations fiables et non fiables. L’enseignement de l’évaluation critique de différentes sources était une partie très importante du programme. La technologie offre une plus grande variété de choix, bien que de nouvelles compétences évaluatives doivent être acquises par les utilisateurs pour les utiliser de manière appropriée. Les élèves et les enseignants ont tous exprimé des niveaux de confiance plus élevés en ce qui concerne les capacités de recherche et la qualité du travail produit après la participation au programme. Le programme d’enseignement peut facilement être adapté à d’autres domaines de carrière au secondaire.

Fuselier et collaborateurs (2017) présentent une étude de 4 ans dans une université de recherche du Midwest. Les cours magistraux et de laboratoire sont séparés, mais l’inscription en laboratoire est subordonnée à la réussite ou à l’inscription simultanée à des cours magistraux. Le succès suit celui d’autres études qui ont intégré les CI dans les cours de sciences, celle-ci se distingue parce que, bien qu’elle impliquait un important partenariat bibliothèque-faculté, les auxiliaires d’enseignement plutôt que les bibliothécaires étaient chargés d’enseigner les leçons. De plus, une évaluation triangulée a été réalisée pour évaluer l’efficacité des leçons.

Le succès témoigne de la compétence des auxiliaires d’enseignement et de la force du partenariat bibliothécaire-faculté. Le bibliothécaire qui a conçu les modules en ligne a rencontré les auxiliaires d’enseignement au début du semestre pour examiner et discuter d’un plan de leçon détaillé pour le programme en classe et en ligne. Le superviseur, membre du corps enseignant, a rencontré les auxiliaires d’enseignement après la formation pour obtenir leurs commentaires et assurer la cohérence dans les apprentissages Il y a eu par la suite plusieurs rencontres pour partager leurs commentaires pendant le processus de recherche et de mise en œuvre.

Pickard (2017) mentionne que les bibliothécaires dépendent du corps professoral en termes de quantité et du type de matière enseignée dans leurs cours. Élaborer des formations pour la maîtrise des CI dans un programme ou expérimenter différentes approches nécessite l’aide et la permission des enseignants. Pour exiger que les élèves effectuent un exercice axé sur la bibliothèque, il faut habituellement une affectation par le corps enseignant. Pour enseigner une séance sur les CI, cela nécessite généralement une demande de la faculté d’enseignement pour les bibliothécaires.

Gillman et collaborateurs (2017) discutent de la collaboration entre professeurs et bibliothécaires. Cette collaboration a été initiée à la suite de l’observation de deux professeurs du College of Agricultural Sciences de l’Université de l’État du Colorado devant les besoins de recherche et d’écriture des étudiants. Ces professeurs ont amélioré leur cours grâce à un programme de refonte qui les reliait aux bibliothécaires. Cette collaboration a mené à la création d’un plan pour aider les élèves à acquérir les CI à l’aide d’un cours de sciences agricoles de première année. Quatre facteurs clés du succès du programme peuvent être dégagés: a) un partenariat facultaire-bibliothécaire par l’intermédiaire d’un institut d’enseignement et d’apprentissage; b) une exposition préalable à des compétences en matière de maîtrise de l’information dans un cours de sciences agricoles de première année; c) l’intégration d’un guide de recherche dans un système de gestion de l’apprentissage et une séance de formation étape par étape sur les bibliothèques et la formation aux CI et d) un modèle d’enseignement utilisant des étudiants diplômés de la discipline respective. Le succès de ce modèle est évidemment grâce à la collaboration continue et aux relations étroites établies entre le Département de l’économie agricole, les professeurs et le personnel de la bibliothèque. Bien que le programme de refonte des cours soit terminé, les bibliothécaires continuent de rencontrer les professeurs et les auxiliaires d’enseignement chaque semestre, non seulement pour former ces derniers, mais aussi pour discuter des réussites et des échecs antérieurs. Les objectifs d’amélioration comprennent le maintien, voire l’augmentation, de l’utilisation du guide de recherche; améliorer la qualité de la formation pour les chargés de cours afin qu’ils se sentent plus confiants dans leurs propres connaissances et compétences; et mieux équiper les chargés de cours pour qu’ils soient de précieux ambassadeurs de la bibliothèque pour les étudiants de premier cycle.

Huselberg et Versluis (2017) présentent un projet d’intégration de trois formations offertes par la bibliothèque pour les sources et ressources et des travaux à faire pendant les années 2013 et 2014 dans le cadre du cours Méthodes de recherche du département de géographie du Gustavus Adolphus College au Minnesota. La collaboration a eu lieu dans le contexte des efforts de la bibliothèque pour promouvoir les CI de manière plus intentionnelle dans les disciplines grâce à un programme de liaison. Le projet impliquait la collaboration d’un enseignant et d’un bibliothécaire, non seulement pour concevoir et animer les séances de la bibliothèque, mais aussi pour développer des devoirs qui permettraient aux étudiants d’appliquer leurs compétences de recherche en bibliothèque et également pour répondre aux questions et commentaires des étudiants tout au long du processus de recherche. La collaboration a commencé au cours des étapes de la planification des cours, lorsqu’ils ont déterminé quel type d’activités et d’interventions de la bibliothèque seraient le plus utiles pour les étudiants lorsqu’ils passaient du choix d’un sujet de recherche à l’élaboration de propositions de recherche au cours du semestre.

Napier et collaborateurs (2018) mentionnent que les bibliothèques de l’Eastern Kentucky University s’efforcent de développer des services d’enseignement qui s’alignent avec le Référentiel de compétences informationnelles en enseignement supérieur l’ACRL. La collaboration trilatérale (bibliothécaires, professeurs  et conseillers pédagogiques) éclaire sur les façons dont les communications peuvent être améliorées et les façons dont les personnes intéressées au développement de tels projets  peuvent recréer ce type d’approche et l’adapter à leurs propres contextes. Les bibliothécaires souhaitant mettre en œuvre des collaborations similaires avec des administrateurs de programmes, des administrateurs et des conseillers pédagogiques peuvent être bien servis pour se concentrer sur leur expertise en notant leurs chevauchements dans leurs normes, dans leurs résultats d’apprentissage et dans les cadres de référence des CI.

 

Le cadre de référence

Ellis et collaborateurs (2017) ont étudié l’offre de formation dans les bibliothèques universitaires britanniques par les données de leur site web. 85,7% des universités font la promotion des CI sur leurs sites Web,  mais le degré d’information fourni varie considérablement. Seulement 17,3% Elles présentent une synthèse de quatre cadres de références sur les CI : SCONUL, ACRL, CILIP et ANCIL. 15,8% des universités montrent leur politique des apprentissages des CI et 9% fournissent des informations sur leur évaluation des compétences en IL des étudiants. Moins de 6% des universités recensées font la promotion institutionnelle des CI.

Daleure (2017) mentionne que l’apprentissage par concepts basés sur des problèmes développe des compétences telles que l’adaptabilité, la communication complexe, les compétences sociales, la résolution de problèmes, l’autogestion et la pensée systémique : compétences nécessaires dans l’économie mondiale du savoir. L’auteur propose un curriculum pour les étudiants en ingénierie en utilisant le modèle Arts, Math, Science et  Technologie (AMST). L’auteur rejette l’idée d’un modèle unique d’enseignement car les étudiants ont des besoins, des aptitudes, des intérêts, des motivations et des aspirations professionnelles différents, de sorte que plusieurs approches de l’apprentissage par problèmes doivent être proposées. Dans le cas de cette dernière étude, il ne s’agit pas du concept des CI qui est abordés mais plus des compétences en général.

 

L’analyse de la conception, l’implantation et l’évaluation

Besseh et collaborateurs (2017) proposent l’élaboration d’un programme d’enseignement des CI en ligne pour les étudiants d’universités africaines. Les auteurs montrent les objectifs du cours en ligne, les activités et stratégies qui pourraient favoriser l’apprentissage, la durée de chaque activité  et l’évaluation de la formation.

Kalestski (2017) présente les résultats d’un sondage en ligne qui a été créé pour mesurer les points de vue des professeurs de l’Université Stetson en Floride pour différentes questions. 1) l’importance des fondements du  Référentiel de compétences informationnelles en enseignement supérieur (ACRL) pour chaque pratiques, 2) l’importance du moment où les étudiants devraient commencer développer les CI et 3) qui est responsable de l’apprentissage des CI. Les données recueillies illustrent que les professeurs jugent important que les pratiques d’apprentissage des CI reposent sur les fondements de l’ACRL. Ils ont donné des réponses variées pour le moment où les étudiants devraient commencer leur apprentissage et du nombre d’apprentissage requis. Pour la plupart, c’est le professeur qui est responsable des apprentissages des CI avec quelques-uns qui ont mentionné les bibliothécaires. Les résultats seront utiles pour déterminer quels aspects des CI doivent être priorisés et où ils s’intègrent le mieux dans le programme d’études. De plus, ils pourront clarifier les pratiques que les enseignants jugent les plus importantes et celles qu’ils croient être de la responsabilité des bibliothécaires et des étudiants.

Wetzel et collaborateurs (2017) décrivent le cours First Year Experience à l’Université du Mississippi. Ce projet inclut : 1) la création d’activités de formation à la maîtrise  des CI, 2) la création de contenu approfondi hebdomadaire, 3) des rétroactions et 4) l’élaboration d’un plan d’évaluation. Un temps de réunion et de préparation pour chacune des semaines de cours individuels a été planifié en plus de réunions avec les partenaires.

Paterson et Gamsto (2017) montrent l’initiative d’un professeur d’anglais et d’un bibliothécaire-formateur  à l’Université du New Hampshire à Manchester qui ont estimé que le nouveau cours d’anglais Capstone offrait une occasion unique d’évaluer les CI des diplômés. Ils ont donc entrepris une étude de trois ans pour évaluer la compétence des étudiants et leur perception de l’enseignement en bibliothèque du cours. Les auteurs ont déterminé dans quelle mesure le programme des CI pour les étudiants répondait efficacement aux objectifs établis pour l’apprentissage des CI et ont identifié les points à améliorer.

Johnson (2017) présente une analyse de quatre modules en ligne conçus pour contextualiser les CI qui sont intégrés dans le premier séminaire de l’année à l’Appalachian State University en Caroline du Nord. L’utilisation d’un cours en ligne peut fournir un véhicule pour la diffusion du contenu d’information. Le contenu des modules continuera d’évoluer afin de favoriser le développement de stratégies de recherche efficaces et d’aptitudes à la pensée critique. Puisque le programme d’éducation générale utilisera la note finale du test comme mesure d’évaluation formelle, les enseignants du séminaire sont encouragés à utiliser le contenu lié, mais ils ne seront peut-être pas ouverts aux commentaires des bibliothécaires sur la conception des tâches de recherche.

Nordstein et collaborateurs (2017) présentent une étude qui évaluait une intervention concertée de la bibliothèque et du corps professoral en examinant les thèses des étudiants en soins infirmiers soumises entre 2013 et 2015 dans le cadre d’un programme norvégien de formation de premier cycle. L’intervention pédagogique visait à améliorer les compétences de recherche des étudiants selon la pratique basée sur des données probantes. Les principaux résultats démontrent que l’utilisation de la recherche selon la pratique basée sur des données probantes s’est améliorée au cours des trois années de transformation de l’enseignement en bibliothèque. Il y a une augmentation dans l’emploi de la plupart des outils de la pratique basée sur des données probantes. Cette étude peut contribuer à l’amélioration des compétences en recherche pour la pratique basée sur des données probantes, et souligne la valeur de la collaboration entre la bibliothèque et la faculté et la rédaction de la thèse à cet égard.

O’Clair (2017) mentionne que pour être des enseignants efficaces, les bibliothécaires devraient avoir une connaissance du programme disciplinaire pour lequel ils dispensent des formations de CI.  Ces connaissances permettent d’aligner la maîtrise des CI sur le programme d’études, améliorant ainsi l’expérience des étudiants et contribuant à leur réussite dans l’apprentissage. Quelle que soit la taille de l’établissement, la création d’un approche évolutive de formation des CI (un inventaire des possibilités de formation, une évaluation des périodes requises dans les cours pour l’apprentissage des CI et une liste d’interventions qui permettront aux étudiants d’avoir suffisamment d’occasions pour atteindre les objectifs d’apprentissage prévus) permettra d’optimiser les efforts d’enseignement pour toucher un plus grand nombre d’étudiants Cependant,  tous les efforts en matière de maîtrise des CI ne peuvent pas être facilement mis à l’échelle, il est important de réfléchir à la manière de concevoir et de dispenser l’enseignement pour atteindre le plus grand nombre d’étudiants sans perdre son efficacité. Pour commencer, piloter une nouvelle activité pédagogique à plus petite échelle peut permettre d’effectuer des ajustements afin d’atteindre un plus grand nombre d’élèves. Dans de nombreux cas, les outils et les approches seront déjà développés, et ceux-ci peuvent être adaptés pour convenir à un groupe plus large ou ils peuvent être appliqués dans une discipline supplémentaire. La planification et la conception de la formation devraient être adaptées pour résister aux changements de personnel ou du programme d’étude. La planification, la conception et la mise en œuvre d’une formation des CI sont des interventions qui demandent beaucoup de temps. Fréquemment, les stratégies et les succès des collègues dans leurs efforts d’enseignement sont partagés avec peu de mentions de la quantité de travail nécessaire pour une formation. Il est bénéfique de se concentrer sur le succès, mais il est important de comprendre que ces efforts ne sont souvent pas immédiats et ils demandent beaucoup de temps et d’énergie. Il faut fixer des objectifs et des attentes réalistes pour toutes les parties prenantes. Il faut donner au  processus le temps dont il a besoin pour se développer et mûrir de la manière qui sera la meilleure pour tous les participants. L’intégration réussie de la maîtrise des CI dans un programme repose en grande partie sur la collaboration et le partenariat avec le département universitaire et ses professeurs afin de faire correspondre au mieux l’intervention pédagogique, de sélectionner les cours pertinents et le temps de formation. Les bibliothécaires doivent faire preuve de souplesse et de créativité dans l’identification de la meilleure stratégie pour intégrer les activités de formation des CI dans le cours spécifique et dans le curriculum. Un format unique fonctionne rarement dans la réalité, et les bibliothécaires devraient être encouragés et habilités à déterminer ce qui est le mieux adapté à leur situation, puis à concevoir et former en conséquence.

 

Les Études de cas

À l’Université d’Arts de Londres (UAL) des approches différentes, créatives et innovantes pour l’acquisition de CI ont dû être développées en tenant compte des styles d’apprentissages spécifiques des étudiants en arts et en utilisant une vision radicale de l’information, incorporant la nature spécifique de l’information artistique (Appleton et al, 2017). Ces approches ont été illustrées par trois études de cas distinctes: intégration du dessin, intégration de l’apprentissage par objet et de l’apprentissage par la recherche d’information dans le curriculum de cet environnement exclusif d’art et de design. Dans l’étude de (Xu et Gill, 2017) un professeur a intégré dans tous ses cours d’arts les CI en collaboration avec le bibliothécaire de Lavette College en Pennsylvanie. Au cours des prochaines années, les autres professeurs du département en arts veulent essayer des approches similaires dans leurs classes.  Un travail est à faire avec eux pour déterminer comment les étudiants pourraient développer systématiquement leurs CI.

Cogsweel (2017) illustre un programme conçu pour renforcer, intégrer et approfondir la formation des compétences  de recherche des psychiatres résidents de l’université  d’état de New-York à Buffalo. Le programme a été conçu pour s’intégrer dans le contexte d’un petit programme de formation sans infrastructure de recherche approfondie. Il est composé des quatre composantes suivantes : un club de lecture, du mentorat pour les projets académiques, un projet annuel sous la supervision des professeurs et des séminaires mensuels traitant de méthodologie et des statistiques. Chacune des quatre composantes du programme reçoit continuellement les commentaires et rétroactions  des stagiaires et des professeurs, dans le but d’accroître l’intégration de la formation.

Xu (2017) décrit comment la bibliothèque Skillman du Lafayette College utilise des subventions internes pour intégrer avec succès les CI dans les cours de niveau supérieur. Les bénéficiaires de subventions facultaires s’accordent à dire que l’intégration des CI dans leurs cours améliore non seulement les compétences des élèves en tant que consommateurs d’information, mais aide également les étudiants à comprendre comment les chercheurs ont répondu aux questions dans leur domaine et comment les étudiants peuvent participer à la création de connaissances. En raison de leur expérience positive en matière de subventions, les membres du corps professoral continuent de renforcer la maîtrise des CI dans leurs cours et en sont les défenseurs dans l’établissement.

Megwalu et collaborateurs (2017) décrivent la création d’un programme de lecture et d’apprentissage au collège de New York; il est important que les étudiants soient initiés aux compétences informationnelles à un stade précoce de leur vie universitaire. Initialement, les étudiants appliquent les compétences pour mener à bien leurs études. Cependant, l’un des objectifs de ces séances de formation à la maîtrise de l’information est d’aider les étudiants à se rendre compte de l’applicabilité de ces compétences dans leur vie quotidienne. Par conséquent, au cours des séances de formation à la maîtrise de l’information, le bibliothécaire fait un effort pour aider les élèves à se rendre compte de l’utilisation des CI en dehors du domaine académique. Des leçons notables ont été tirées du partenariat avec le programme Common Reader du York College de New York et de la création d’une communauté d’apprentissage. La collaboration réfléchie est l’un des aspects les plus cruciaux de la construction d’une communauté d’apprentissage. Les bibliothécaires devraient se concentrer sur l’établissement de relations avec les enseignants, les administrateurs et les étudiants.  Il est important d’intégrer les services de bibliothèque dans les programmes de cours. Dans le cas d’une période de temps très limitée dans un cours, les bibliothécaires peuvent créer des questions portant sur divers aspects des CI. Les enseignants peuvent ensuite incorporer ces questions dans leurs devoirs de cours et ils  peuvent aussi encourager les étudiants à consulter un bibliothécaire au besoin, favorisant ainsi l’aide scolaire en dehors de la classe.  Les bibliothécaires peuvent travailler avec les professeurs de la classe pour concevoir des tâches de développement des  CI qui exigent que les élèves explorent les ressources affichées.

Dans les écoles de médecine accréditées, Nevius et collaborateurs (2018) reportent les résultats d’un sondage distribué dans 154 bibliothèques des États-Unis, de territoires américains et du Canada. Un total de 74 réponses reçues indique que les formations offertes par le personnel de la bibliothèque sont le plus souvent intégrées dans le curriculum la première année et moins fréquemment intégrées la quatrième année. Les bibliothèques organisent l’enseignement de manière asynchrone et synchrone, en mettant l’accent sur différents styles et besoins d’apprentissage. Les données montrent que le personnel de la bibliothèque semble plus nombreux à donner un peu plus de sessions par année académique, l’analyse indique qu’un nombre important de formateurs n’est pas requis pour un enseignement fréquent. Toutefois le sondage n’a pas examiné les autres responsabilités professionnelles des bibliothécaires ni le temps consacré par les bibliothécaires au programme de formation. L’augmentation de 20% des établissements offrant un enseignement formel en bibliothèque au cours des deux dernières décennies souligne l’importance du personnel de la bibliothèque pour répondre à un besoin reconnu dans le programme de médecine, tout en indiquant que les bibliothécaires fournissent un service précieux.

Munn et Small (2017) ont réalisé une revue systématique visant à identifier les données probantes sur les meilleures pratiques pour soutenir le développement de la culture informationnelle et des compétences académiques des étudiants de premier cycle en sciences de la santé. La majorité des études recensées ont montré des résultats d’apprentissage positifs à la suite de la mise en œuvre de stratégies de soutien aux compétences académiques et à la maîtrise de l’information, quel que soit leur mode d’Intervention (intégré au programme, intégré au cours ou complémentaire). Des preuves formelles selon lesquelles les stratégies intégrées offrent des résultats d’apprentissage supérieurs à ceux des autres modes de prestation font défaut. Toutefois, en raison du faible taux de participation des étudiants aux stratégies proposées en dehors des programmes d’études, des modes intégrés de soutien scolaire et de soutien à l’information sont recommandés pour les cours de sciences de la santé de première année.  Les approches continuent souvent à exiger un engagement parascolaire. En ce qui concerne l’identification des meilleures pratiques pour développer les compétences académiques et informationnelles, une limite majeure pour parvenir à une conclusion impartiale est que, typiquement, les résultats des études individuelles sont confondus par l’absence de groupes de contrôle appropriés. Sans groupes de contrôle appropriés pour la comparaison, les résultats d’apprentissage pour la cohorte étudiante d’intérêt ne peuvent pas nécessairement être attribués à l’intervention elle-même. Ce n’est pas nécessairement censé être une critique des papiers individuels, car ils sont souvent écrits comme des rapports de pratique.

 

Compléments et curiosités

Song (2017) présente les résultats d’une enquête auprès des étudiants aux cycles supérieurs en éducation dans des universités québécoises francophones à l’égard des critères d’évaluation de l’information et de l’exercice du jugement critique de la documentation scientifique. Une enquête par questionnaire (N=268) et une série d’entrevues semi-dirigées (N=54) auprès d’étudiants en recherche dans quatre universités ont été réalisées. Les étudiants ont décrit les éléments clés (pertinence, qualité, clarté, fiabilité) servant de critères d’évaluation de l’information. Toutefois des lacunes relativement à certaines méthodes « autodidactes » de jugement critique se basent sur leurs intuitions, car selon leurs discours, ils ont « souvent » rencontré des difficultés ou des obstacles au cours de cet exercice. D’une part, parce que certains méconnaissent les « vrais » critères d’évaluation de l’information, et d’autre part, parce qu’ils ne sont pas « suffisamment » formés à développer la capacité de jugement critique au regard de la littérature scientifique

Dans sa thèse, Flinton (2017) répond aux questions de recherche suivantes sur la compréhension et l’utilisation de la culture informationnelle: 1) Comment le corps professoral parvient-il à comprendre la littéracie informationnelle? 2) De quelle façon définissent-ils la maîtrise de l’information? 3) Comment les professeurs transfèrent-ils leurs connaissances en matière de maîtrise de l’information aux étudiants?

Creed-Dikeogu (2017), dans sa thèse, tente de répondre aux questions suivantes : comment les collèges sélectionnés mettent-ils en œuvre des cours de formation des CI exemplaires? Comment ces cours exemplaires mettent-ils en œuvre le Référentiel de compétences informationnelles en enseignement supérieur l’ACRL pour la maîtrise des CI dans l’enseignement supérieur?

Badke (2017) propose quelques réflexions sur sa compréhension de l’enseignement. Premièrement, l’enseignement supérieur est en difficulté parce qu’il s’accroche au modèle d’enseignement en présence, alors que la plupart des étudiants d’aujourd’hui sont confus quant au pourquoi dans l’enseignement supérieur, leur expérience est si radicalement différente de la façon dont ils découvrent normalement l’information. La société leur a donné un moyen apparemment facile d’acquérir des connaissances. Ignorer la formation à la maîtrise de l’information dans un tel environnement conduit simplement vers plus de problèmes. Deuxièmement, les professeurs ne prennent pas toujours les CI au sérieux parce qu’ils sont toujours attachés à la couverture du contenu, ne reconnaissant pas que l’environnement d’information largement modifié exige des compétences de traitement de l’information très avancées. Troisièmement, nous ne sommes toujours pas d’accord sur les énoncés de l’ACRL parce que nous cherchons une formule claire pour combler le fossé entre l’éducation actuelle et la compétence en information dont les étudiants ont besoin.

 

Suggestions de livres

Organiser la formation à partir des compétences

Surtout le chapitre 7 : Sept expériences avec la création de référentiels dans différentes disciplines en science de Georges et collaborateurs (2017).

 

Pathways into Information Literacy and Communities of Practice: Teaching

Surtout le chapitre 4: Inclusion of Information Literacy in the Curriculum Through Learning Communities and Action Research de Tarango et collaborateurs (2017)

 

Références bibliographiques

Appleton, L., Montero, G. G., & Jones, A. (2017). Creative Approaches to Information Literacy for Creative Arts Students. Communications in Information Literacy, 11(1), 147-167

Badke, W. (2017). What I Still Don’t Understand About Information Literacy. Online Searcher, 41(1), 66-68.

Besseah, B., Achiro, D., Mhando, J., & Salau, S. A. (2017). Embedding digital and research-literacy support program into postgraduate studies curriculum A proposed program for sub-Saharan African postgraduate schools. Library Review, 66(8-9), 586-594.

Charles, L. H. (2017). Embracing Challenges in Times of Change: A Survey of the Readiness of Academic Librarians in New Jersey for Transition to the ACRL Framework. Communications in Information Literacy, 11(1), 221-245.

Cogswell, A. (2017). An Integrated Curriculum to Enhance Research Literacy. Academic Psychiatry, 1-4.

Creed-Dikeogu, G. (2017). Exemplary Online Information Literacy Courses at Selected Four-Year Colleges and Universities. (10274725 Ph.D.), Kansas State University, thèse de doctorat Curriculum and Instruction Programs department, 512p.

Daleure, G. (2017). Explaining the AMST model: Using arts, maths, science, and technology in an upgraded problem-based learning approach. Proceedings of The 21st World Multi-Conference on Systemics, Cybernetics and Informatics (WMSCI 2017),  July 8 – 11, 2017 – Orlando, Floride, 16-19

Dodd, L. (2017). Embedding information literacy through critical skills, collaboration and a new curriculum. Sconul Focus, 68.

El-Khayat, Y. M. (2017). Introducing Consumer Health Information to High School Students Enrolled in Cosmetology. Journal of Consumer Health on the Internet, 21(3), 263-270.

Ellis, C., Johnson, F. & Rowley, J. (2017). Promoting information literacy: perspectives from UK universities. Library Hi Tech, 35(1), 53-70.

Flinton, P. (2017). Information Literacy Understanding and Curriculum Use among Adjunct Faculty in Goucher College Graduate Programs. State University of New York Empire State College, thèse de doctorat Adult Learning department, 62p.

Fuselier, L., Detmering, R., & Porter, T. (2017). Contextualizing and Scaling up Science Information Literacy in Introductory Biology Laboratories. Science & Technology Libraries, 36(2), 135-152.

Georges, F., Poumay, M., & Tardif, J. (2017). Sept expériences d’appropriation des compétences. Organiser la formation à partir des compétences: Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur, In: Organiser la formation à partir des compétences – Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur, Poumay et al. (éds), De Boeck supérieur, Louvain-la-Neuve, Belgique, 153-167.

Gilman, N. V., Sagàs, J., Camper, M., & Norton, A. P. (2017). A Faculty-Librarian Collaboration Success Story: Implementing a Teach-the-Teacher Library and Information Literacy Instruction Model in a First-Year Agricultural Science Course. Library Trends, 65(3), 339-358.

Hulseberg, A., & Versluis, A. (2017). Integrating information literacy into an undergraduate geography research methods course. College & Undergraduate Libraries, 24(1), 14-28.

Johnson, M. (2017). Library Instruction for First Year Students Using a CMS Meta-Course: Scalable and Customizable! Journal of Library and Information Services in Distance Learning, 11(1-2), 262-268.

Kaletski, G. (2017). Faculty Perceptions of the Framework for Information Literacy for Higher Education. Endnotes, 8(1), 26-35.

Megwalu, A., Miller, C., & Haller, C. R. (2017). The library and the common reader program: a collaborative effort to college transition. Reference Services Review, 45(3), 440-453.

Munn, J., & Small, J. (2017). What is the Best Way to Develop Information Literacy and Academic Skills of First Year Health Science Students? A Systematic Review. Evidence Based Library and Information Practice, 12(3), 56-94.

Napier, T., Parrott, J., Presley, E., & Valley, L. (2018). A collaborative, trilateral approach to bridging the information literacy gap in student writing. College and Research Libraries, 79(1), 120-145. doi: 10.5860/crl.79.1.120

Nevius, A. M., Ettien, A., Link, A. P., & Sobel, L. Y. (2018). Library instruction in medical education: A survey of current practices in the United States and Canada. Journal of the Medical Library Association, 106(1), 98-107.

Nordsteien, A., Homtvedt, M. E. T., & Syse, J. (2017). Use of research in undergraduate nursing students’ theses: A mixed methods study. Nurse Education Today, 56, 23-28.

O’Clair, K. (2017). Designing Information Literacy Instruction for the Life Sciences Agriculture to Zoology: Information Literacy in the Life Sciences. In: Agriculture to Zoology: Information Literacy in the Life Sciences, Jordee et al. (eds), pp. 27-45.

Paterson, S. F., & Gamtso, C. W. (2017). Information Literacy Instruction in an English Capstone Course: A Study of Student Confidence, Perception, and Practice. Journal of Academic Librarianship, 43(2), 143-155.

Pickard, E. e. p. e. (2017). From Barrier to Bridge: Partnering with Teaching Faculty to Facilitate a Multi-term Information Literacy Research Project. Collaborative Librarianship, 9(3), 175-182.

Soung, S. (2017). Critères d’évaluation de l’information scientifique à l’ère numérique: Cas des étudiants aux cycles supérieurs en éducation des universités québécoises. Documentation et bibliothèques, 63(3), 36-49.

Tarango, J., Evangelista, J. L., Machin-Mastromatteo, J. D., & Cortes-Vera, J. (2017). Inclusion of Information Literacy in the Curriculum Through Learning Communities and Action ResearchIn: Pathways into Information Literacy and Communities of Practice: Teaching Approaches and Case Studies, Sales et Pinto (eds), Elsevier, New-York, 85-114.

Wetzel, D. A., Kani, J., & Dale, M. (2017). Envisioning the Library-Centric First-Year Experience: A Case Study about Mississippi State University Libraries’ Course Proposal Process. Internet Reference Services Quarterly, 22(2/3), 73-81.

Xu, L. (2017). Establishing a Vibrant Information Literacy Program in the Absence of Curriculum Mandate: A Case Study. International Journal of Librarianship, 2(2), 84-91.

Xu, L., & Gil, N. (2017). Librarians as Co-Teachers and Curators: Integrating Information Literacy in a Studio Art Course at a Liberal Arts College. Art Documentation: Journal of the Art Libraries Society of North America, 36(1), 122-136.

BulletinVeille

Publicités

À propos de Michel Courcelles

Bibliothécaire responsable INRS-Institut Armand-Frappier Membre du comité de gestion du service de documentation et d'information spécialisées de l'INRS Membre du groupe de travail des compétences informationnelles de l'Université du Québec

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :