ZotLog : structurer son parcours de recherche avec Zotero

Un peu d’histoire

Depuis 2009, j’incite les étudiants à documenter leur parcours de recherche à la manière des chimistes dans leurs cahiers de laboratoire. Par exemple, ils doivent détailler les résultats de telle recherche dans telle base de données et ajouter si une alerte a été créée, les astuces de recherche, leurs logins et mots de passe, etc. Ils listent aussi les experts de leurs sujets, les bonnes combinaisons de mots-clés, etc.
Au début, je leur faisais documenter leur parcours dans un cahier papier. Puis, vers 2011, c’est devenu un fichier Word structuré mais les étudiants peinaient à adopter ces méthodes. Que faire?
En 2014, pour pousser l’adoption, j’ai proposé aux étudiants de consigner ces méthodes dans Zotero pour Firefox. J’ai remarqué que les étudiants sont un peu plus motivés à documenter leurs parcours de cette manière.

Comment ça marche?

Tout d’abord, je propose aux étudiants d’utiliser Firefox comme navigateur exclusif pour leurs recherches académiques (Chrome ou Safari pour tout le reste). Ils paramètrent ainsi un environnement de recherche avec leurs favoris académiques, les extensions utiles pour leurs études et bien sûr Zotero for Firefox.
Dans leur bibliothèque Zotero, en parallèle de leurs collections thématiques existantes, je leur fais construire une arborescence de collections et de notes indépendantes que j’ai nommée ZotLog (log pour carnet de bord, journal de navigation). Dans cette collection ZotLog, il y a deux types de sous-collections : certaines contiennent des références bibliographiques et d’autres contiennent des notes indépendantes.

Collections de références bibliographiques

Les deux principales sous-collections contenant des références bibliographiques sont :

  • À évaluer. Ici sont placées les nouvelles références qui arrivent dans la bibliothèque Zotero.
  • et Pas intéressant. Cette collection contient des références que les étudiants ont récupérées mais, qu’après évaluation, étaient inintéressantes pour plein de raisons. Plutôt que de les supprimer, elles sont gardées de côté dans cette collection. Cela évite à l’étudiant de réévaluer à nouveau cette référence dans 6 mois ou dans 1 an parce qu’il aura oublié qu’il l’a déjà fait. Gain de temps, moins de frustration, montre tout le travail fait (équivalent des expériences « non concluantes » en science).

Pour aller plus loin dans la personnalisation de ZotLog, on peut ajouter d’autres sous-collections comme À lire, ainsi que En cours de lecture, À faire/ à trouver (demande PEB, à numériser,…), À Bloguer, À montrer à mon prof, etc.

Collections de notes indépendantes

Il y a ensuite 3 sous-collections qui contiennent des notes indépendantes. Elles regroupent surtout des listes et des notes personnelles de l’étudiant (mais aussi des pistes de recherche et des conseils cliquables).
La sous-collection Mon historique de recherche contient une note pour chaque outil de recherche utilisé. Chaque note contient : la date de la dernière consultation, le lien vers l’outil, le login et le mot de passe de l’outil, les mots clés utilisés et un commentaire des résultats, si des alertes ont été créées et enfin les astuces de recherche dans cet outil. C’est le cœur de ZotLog.

La sous-collection Mes listes contient :

  • une note sur les Mots clés & équations de recherche qui fonctionnent bien. J’invite les étudiants à les classer et les hiérarchiser.
  • dans Principaux experts sur mon sujet, les étudiants listent les experts de leur domaine et indiquent s’ils ont créés des alertes sur leurs profils.
  • il y a d’autres notes secondaires : Cotes de classement, Veille journaux, Veille maisons d’édition,…

La sous-collection Ma bibliométrie contient la liste des revues les plus importantes (avec indication de comité de lecture et d’alertes). Dans Listes de revues, nb de citations se trouvent des notes expliquant comment se constituer la liste des revues principales dans son domaine. Dans Évaluer le comité de lecture se trouvent des notes expliquant comment identifier si une revue possède un comité de lecture.

Notes finales

  • Une formation «découverte» de Zotero est courte (une séance suffit), tandis qu’une intégration de bonnes pratiques avec ZotLog est plus longue. Pour m’assurer que les étudiants l’intègrent bien dans leurs pratiques routinières, j’étale son utilisation sur 3 séances.
  • En parallèle de Zotero, je les invite aussi à installer Evernote/Evernote Web Clipper (pour capturer des choses qu’ils ne citeront pas).
  • Il est désormais possible de récupérer une structure ZotLog complète (collections et notes) à partir de ce lien https://www.zotero.org/groups/zotlog. Les notes dans Historique de recherche contiennent déjà de nombreuses astuces de recherche.
  • Une capsule vidéo pour expliquer le fonctionnement et récupérer la structure en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=2q71BLkmsKM

Je remercie les étudiants du séminaire PLU6058 dont les commentaires ont amélioré ZotLog au cours des années.

About Pascal Martinolli

Bibliothécaire à l'Université de Montréal, responsable de la formation à l’utilisation de l’information à la Bibliothèque des lettres et sciences humaines

4 Réponses to “ZotLog : structurer son parcours de recherche avec Zotero”

  1. Bien que ça fait plus de deux ans que je donne de la formation Zotero et que je tente chaque fois de montrer à quel point cet outil est adapté et adaptable pour un étudiant de cycle supérieur, je suis impressionnée par l’exemple de Zotlog. Merci d’avoir pris la peine de partager ce répertoire.

    Je me demandais seulement s’il n’étais pas intéressant de gérer Zotlog en « sous-collections enregistrées » et d’accompagner les références ajoutées avec des codes de couleurs. En fait, je trouve que les collections statiques demandent souvent de butiner d’un répertoire à l’autre.

    J'aime

  2. Merci Marie-Christine: tout à fait. On peut utiliser aussi ZotLog en « sous-collections enregistrées », mais l’inconvénient est que les collections enregistrées sont toutes au même niveau (juste en dessous de Ma Bibliothèque) et donc on ne peut pas les placer en arborescence.

    Avec mon ZotLog actuel, j’utilise des mots-clés dont 3 seulement sont coloriés :
    – j’ai lu
    – j’ai analysé la bibliographie
    – j’ai déjà blogué
    (ce sont les 3 choses dont j’ai le plus besoin quand je parcours une liste du regard)

    J'aime

    • Merci beaucoup Pascal de cette précision. Effectivement, l’usage de Zotero s’avère plurielle comme l’outil permet une personnalisation poussée.

      Je souhaite encore souligner à quel point je trouve Zotlog formidable (de même que la capsule vidéo très efficace qui démontre son usage).

      Aimé par 1 personne

  3. C’est bien inspirant cette proposition. Je suis justement en train de planifier un atelier sur « L’organisation de l’information » pour notre semaine des cycles supérieurs. Je vais sûrement leur suggérer d’aller visiter ton zotlog pour le volet concernant la tenue de leur registre des recherches.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :