Peut contenir des traces de CI : repérage de la présence des CI dans des référentiels professionnels de compétences

Pour beaucoup d’étudiants, les études sont un tremplin vers l’emploi. Sous cet angle, beaucoup de l’enseignement qui leur est dispensé prend son sens si celui-ci est relié concrètement à ce qu’ils auront à faire plus tard, dans le cadre de leur profession. Dans cet ordre d’idée, le Groupe de travail de la promotion du développement des compétences informationnelles (GT-PDCI) s’est intéressé à la question. Est-ce que les référentiels professionnels de compétences utilisés dans les programmes d’études universitaires réfèrent aux compétences informationnelles?

C’est ainsi que nous avons effectué un repérage non exhaustif de référentiels professionnels de compétences afin de répondre à ces questions. Une telle initiative vise deux objectifs: d’abord, faciliter la démonstration aux étudiants que les CI sont des compétences qui leur seront utiles tout au long de leur vie professionnelle, et de démontrer aux établissements d’enseignement l’importance d’accorder aux compétences informationnelles le temps nécessaire à leur développement.

Référentiels de compétences

Au total, 26 référentiels de compétences professionnels ont été analysés. Ces derniers ont été fournis par des bibliothécaires du réseau de l’Université du Québec membres du GT-PDCI, et aussi grâce à des recherches (non exhaustives) sur Google ou en consultant les sites Web d’associations professionnelles du Québec. Les recherches se sont concentrées sur le milieu francophone québécois et parfois canadien lorsque c’était pertinent. Il est à noter que, même si la recherche ne peut être qualifiée d’exhaustive, plusieurs ordres professionnels et/ou disciplines ne possèdent pas de référentiel de compétences.

Les référentiels analysés sont disponibles ici -> Présence des CI dans les référentiels utilisés dans les programmes.

Analyse

L’analyse permet de noter que la majorité des référentiels professionnels de compétences intègre les compétences informationnelles. La veille, et par le fait même la mise à jour des connaissances, sont les éléments qui reviennent le plus fréquemment. 19 des 26  référentiels notent l’importance de savoir trouver et de fournir de l’information pertinente et de qualité.

Les référentiels de compétences dans le milieu de la santé sont plus nombreux que pour les autres disciplines, notamment dans le domaine des sciences économiques et administratives, ainsi que les sciences (un seul a été trouvé pour chacune des disciplines). Également, des référentiels professionnels ont été trouvés en lien avec le domaine des arts, mais aucune mention des CI. Aucun référentiel n’a été trouvé pour les disciplines reliées aux langues et à l’informatique.

Conclusion

L’objectif de départ de cet exercice était de répertorier les traces de compétences informationnelles dans les référentiels professionnels de compétences de différentes professions québécoises, afin de voir si les CI dépassaient le cadre universitaire. Malgré le manque d’exhaustivité de l’initiative, nous pouvons quand même affirmer que les CI sont mentionnées dans 19 référentiels sur les 26 répertoriés. En poursuivant cette enquête, nous pourrons explorer le lien entre la formation aux CI à l’université et leur contribution à la sortie de la formation universitaire.

En bref, les messages que nous pouvons adresser aux différents membres de la communauté universitaire sont multiples :

  • Aux étudiants : que la maîtrise des compétences informationnelles peut être un atout professionnel.
  • Aux gestionnaires de services universitaires : que les compétences informationnelles figurent régulièrement dans les référentiels professionnels de compétences.
  • Aux employeurs : qu’au-delà des compétences disciplinaires nécessaires à la réalisation d’un métier, d’autres compétences sont également des conditions de réussite.

P.S. Comme des lecteurs m’ont déjà fait part de référentiels qui ne figurent pas dans notre liste, j’invite tous ceux qui connaissent l’existence d’autres référentiels à les partager en commentaire. Nous les ajouterons à la liste.

Advertisements

À propos de Jean-Philippe Pouliot

Bibliothécaire en arts et lettres à la bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi.

5 Réponses vers “Peut contenir des traces de CI : repérage de la présence des CI dans des référentiels professionnels de compétences”

  1. Bonjour, je suggère l’ajout du « Référentiel éducationnel de l’AFDC pour le développement des compétences dans les programmes de médecine dentaire » à votre liste. Voir la compétence 4, « Practice and information management: The assessment of information and the management of a general dental practice to facilitate patient-centered care ». Ce sont environ 180 nouveaux dentistes en tout qui graduent chaque année à l’Université de Montréal, à l’Université McGill et à l’Université Laval. Merci!

    J'aime

    • Jean-Philippe Pouliot Répondre 18 avril 2017 à 07:35

      Bonjour Nathalie, merci pour ton commentaire, c’est toujours apprécié. Je vais le faire ajouter à notre liste!

      J'aime

  2. Il y a un guide pour informatique à cette URL:
    http://www.cips.ca/node/2222

    J'aime

Rétroliens/Pings

  1. Peut contenir des traces de CI : repérage de la présence des CI dans des référentiels professionnels de compétences – Le journal de veille de la DR - 14 avril 2017

    […] Accéder à l’article […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :