InfoTrack, ou comment utiliser l’humour pour dynamiser les formations aux compétences informationnelles

Article rédigé par  Laure Mellifluo et Aurélie Vieux

Depuis septembre 2016, la Bibliothèque de l’Université de Genève (UNIGE) en Suisse dispose d’une nouvelle plateforme de formation aux compétences informationnelles intitulée InfoTrack. Elle est composée de 24 modules pédagogiques indépendants. L’élément central de chaque unité de formation est une vidéo de 3-4 minutes, accompagnée d’un quiz, d’un résumé textuel avec les éléments clés de la leçon et de ressources complémentaires pour approfondir le sujet.

De l’art de capter l’attention de son public par la vidéo

Un des objectifs de ce nouveau dispositif de formation destinée aux étudiants de 1er cycle universitaire était de le rendre attractif en adoptant les standards des jeunes d’aujourd’hui : plus d’audiovisuel, moins de texte et un ton adapté à ce public. Les excellentes capsules de Question de bon sens (Réseau de l’Université du Québec), de Biblio-Jack (Université catholique de Louvain) ou les tutoriaux de la Bibliothèque de l’EPFL ont constitué pour nous une réelle source d’inspiration, à côté d’autres grands succès de YouTube comme la série Bref.

Pour obtenir un résultat de qualité professionnelle, tant au niveau de l’écriture des scénarios que de la réalisation et de la production, nous avons eu recours à une Société de création multimédia locale, La Souris verte. Une équipe de la Bibliothèque a d’abord rédigé de courts synopsis pour chaque module de formation identifié, à partir d’objectifs d’apprentissage dérivés du Référentiel suisse des compétences en culture informationnelle.

Pour écrire ces synopsis, l’équipe s’est aussi inspirée de situations personnelles et d’anecdotes rapportées par des étudiants et des bibliothécaires. Ces textes ont été utilisés comme base pour l’écriture des scénarios qui sont le fruit du travail de co-écriture entre un scénariste professionnel de la Souris verte et la bibliothécaire responsable du projet.

Exemple de vidéo de cours : Les indices pour distinguer un livre d’un article

Cette construction collaborative a permis d’aboutir au format final des vidéos articulées en trois parties :

  1. une accroche drôle, filmée, qui fait appel à des situations vécues par les étudiants : mise en contexte de la problématique ;
  2. une partie de cours sous forme d’animation qui expose les concepts principaux de la thématique : informations, conseils et méthodes pour résoudre son problème ;
  3. une chute très brève et amusante où l’on retrouve les personnages de la 1re partie, qui incite les étudiants à visionner la vidéo jusqu’au bout et à en regarder d’autres.

Pour l’écriture des dialogues, l’apport du scénariste a été indéniable, le maniement de l’humour au service de la pédagogie n’étant pas à la portée de chacun. L’humour participe à capter l’attention des étudiants, les aide à mettre en contexte ces compétences et à les projeter dans un quotidien familier : celui de deux étudiants Anna et Fred qui, comme eux, doivent apprendre à maîtriser l’information pour leurs études.

Au final, la série des 24 vidéos s’articule autour d’un fil narratif, l’apprentissage du « métier d’étudiant », dont chaque épisode correspond à une étape clé de la réalisation d’un travail académique.

De l’art de séduire son auditoire en formation

Depuis la rentrée académique, les bibliothécaires de l’UNIGE utilisent ce nouvel outil de diverses manières. Dans certains cursus, les étudiants accomplissent InfoTrack en auto-formation ; ils peuvent à cette fin utiliser la fonctionnalité « Mon espace » pour suivre leurs progrès. Pour ce public, les vidéos et les nombreux quizzes qui ont remplacé un ancien dispositif de formation en ligne très linéaire et textuel renforcent la motivation nécessaire lorsque l’apprentissage se fait seul derrière son écran. Nous espérons également que les personnages permettent aux étudiants de mieux ancrer les apprentissages en faisant écho à des situations qu’ils ont eux-mêmes vécues.

Grâce à sa modularité, InfoTrack est aussi largement utilisé par les bibliothécaires dans leurs formations en présentiel. Les vidéos très courtes peuvent par exemple :

  • introduire une thématique, qui sera ensuite approfondie par des exercices pratiques choisis en fonction du niveau et de la discipline des étudiants ;
  • amorcer une discussion ou un débat ;
  • résumer les points essentiels d’une leçon.

Selon nos premières expériences, ces nouveaux supports sont très utiles pour éveiller rapidement l’attention des participants lors des formations les plus courtes ou pour rétablir leur concentration lors des plus longues. De plus, l’utilisation des vidéos suscite des réactions positives qui encouragent les étudiants à être plus actifs pendant les formations.

L’humour utilisé rajeunit l’image des bibliothèques. Dans la série, le bibliothécaire est un jeune homme séduisant qui plaisante avec les étudiants, tout en leur apportant de l’aide. Les formateurs profitent donc de cette image positive. Le professionnalisme de l’ensemble du dispositif leur permet en outre d’affirmer leurs compétences auprès du corps enseignant.

Conclusion, ou de l’art de capitaliser sur les bonnes pratiques

Maintenant que la plateforme InfoTrack est en ligne, le défi à relever sera d’assister les bibliothécaires responsables des formations à s’approprier ce matériel et d’en assurer le suivi à long terme.

L’utilisation de la vidéo d’apprentissage comme support pédagogique implique un changement de fonctionnement pour les bibliothécaires. Malgré la flexibilité du système modulaire, plusieurs mois de tests d’intégration dans les formations seront nécessaires avant que l’ensemble des collaborateurs s’approprie parfaitement ce nouveau dispositif. Ainsi, il sera important de poursuivre les actions de communication à l’interne afin de les encourager à proposer des retours d’expérience et à échanger sur leurs pratiques de formation.

InfoTrack a été conçu comme un outil dynamique et évolutif dont l’objectif est de répondre aux besoins de la communauté universitaire. Pour ce faire, après quelques mois d’utilisation, il sera nécessaire de procéder à une évaluation du dispositif et de son impact sur les formations.

La mise en place d’outils d’évaluation et les échanges entre les professionnels sur leurs pratiques de formation permettront d’assurer une utilisation adaptée de la formation sur le long terme.

Tous les contenus d’InfoTrack sont diffusés sous licence CC BY-NC-SA 4.0. N’hésitez donc pas à les utiliser dans vos formations et à nous faire part de vos commentaires ci-dessous !

Advertisements

About aurevie

Adjointe scientifique et chargée de projet InfoTrack à la Bibliothèque de l’Université de Genève (UNIGE) en Suisse.

7 Réponses to “InfoTrack, ou comment utiliser l’humour pour dynamiser les formations aux compétences informationnelles”

  1. Bravo, votre plateforme est FAN-TAS-TI-QUE !
    Je n’ai pas résister à faire un visionnage compulsif de toutes les capsules et je n’ai pas résisté non plus aux rires qui me sont montés. Je ne résisterai pas à y revenir et à les partager.

    J'aime

  2. Carole Kojo-Zweifel Répondre 7 décembre 2016 à 06:31

    Membre du projet Biblio-Jackm je ne peux qu’être très heureuse de voir que l’humour est à présent considérée dans les productions des bibliothèques. Je vous dit BRAVO !

    J'aime

    • Merci Carole pour votre commentaire. Biblio-Jack était une belle source d’inspiration pour nos vidéos.
      Effectivement, d’après nos premiers retours (de la part de la communauté professionnelle, mais aussi d’étudiants et d’enseignants de l’UNIGE), il semble qu’utiliser une pédagogie basée sur l’humour constitue une approche intéressante pour rendre la formation aux compétences informationnelles plus attractive.

      Aimé par 1 personne

Trackbacks/Pingbacks

  1. La Lettre d’EchosDoc n° 138 (19/12/16) – sourceserlande - 19 décembre 2016

    […] ‘Tribune Compétences Informationnelles’ présente, ce 6/12/16, « InfoTrack« , la nouvelle plateforme de formation aux compétences informationnelles développées par l’Université de Genève et dont tous les contenus sont accessibles librement (sous licence CC BY-NC-SA 4.0.). Lien […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :